Accueil > Business > Philips et Vodafone veulent améliorer l’éclairage public
eclairage public vodafone philips

Philips et Vodafone veulent améliorer l’éclairage public

L’éclairage public coûte cher aux agglomérations du monde entier. Vodafone et Philips Lighting sont entrés en partenariat pour optimiser l’utilisation des lampes LED dans les rues de nos villes. 

La ville intelligente n’émerge pas d’un seul bloc. Les innovations proviennent d’un besoin d’optimisation et d’économie. L’éclairage public est un sujet de débat permanent au sein des conseils municipaux. Philips Lighting et Vodafone ont annoncé un partenariat en ce sens.

L’opérateur de télécommunication va pourvoir un réseau IoT utilisant la technologie M2M. Chaque lampe LED dispose d’une carte SIM pour communiquer avec une plateforme permettant le suivi et la gestion de l’éclairage d’un quartier ou d’un luminaire en particulier.

Ainsi, les villes pourront réduire leurs coûts de maintenance, avec une analyse en temps réel indiquant l’état de chaque lampe. De plus, l’utilisation de la technologie LED permet de réduire de 30 à 40 % la consommation d’énergie. Selon les responsables de Philips, la plateforme de management pousse cette réduction à 70 %.

La lumière au cœur de la ville intelligente

philips éclairage public

Philips Lighting n’en est pas à son premier essai. La filiale de Royal Philips fournit déjà un système de ce genre aux villes de Londres, Los Angeles et Madrid. Le partenariat avec Vodafone a pour but d’améliorer la précision du système qui donne plus d’informations par ampoule connectée.

Pour l’instant, les deux firmes n’ont pas indiqué les villes partenaires de ce projet. Il y a évidemment un énorme marché à développer. D’après Bill Bien, le responsable stratégie et marketing :

« Seulement 12 % de l’éclairage public utilise la technologie LED et moins de 2 % de ce parc est connecté. Nous sommes au début d’une nouvelle ère où nous allons voir l’éclairage public connecté devenir la colonne vertébrale de la plupart des villes intelligentes ». 

L’entreprise néerlandaise avait déjà annoncé un partenariat avec l’entreprise Silver Springs en mars dernier, elle veut continuer dans cette voie qui pourrait réduire de 52 % les émissions de CO2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend