in

eSIM et iSIM comme catalyseurs d’une IoT flexible, à distance et sécurisée

eSIM et iSIM

Avec l’arrivée des SIM embarquées et intégrées (eSIM et iSIM), les appareils IoT qui les adoptent et qui sont connectés par une connectivité cellulaire à faible bande passante peuvent améliorer leur longévité. Ceci grâce à la flexibilité qu’offrent les eSIM et iSIM. En outre, le propriétaire de l’appareil bénéficie d’une gestion et d’une capacité de contrôle quasi instantanées. Ce, à partir d’une plate-forme unique et efficace, indépendante du fournisseur de connectivité.

Cependant, les eSIM ne résolvent pas tous les problèmes et les spécifications actuelles du provisionnement à distance de la carte SIM (RSP). Parmi ces problèmes, on note les allocations de données minimales et l’absence de prise en charge des SMS. Les chemins de données restreints et sécurisés et les fonctionnalités limitées des appareils limitent les possibilités. En outre, les événements coûteux de gestion à distance peuvent fausser l’analyse de rentabilité. Ils peuvent aussi fausser la gestion des cartes SIM. Une gestion n’étant possible que par le biais de plates-formes tierces préétablies et intégrées.

Ces problèmes sont attisés par les difficultés de gestion à distance liées à l’absence ou à la limitation des interfaces des appareils. Des difficultés liées aussi à l’absence d’accès de l’utilisateur final ou à un accès local prohibitif.

L’organisme de l’industrie cellulaire, GSMA, travaille avec l’industrie de l’IoT cellulaire pour introduire de nouvelles spécifications RSP. L’objectif étant d’aborder ce domaine et de cibler les appareils qui utilisent la technologie radio cellulaire à faible bande passante. Ce qui permet ainsi de répondre à un ensemble différent de besoins commerciaux qui se situent entre ceux couverts aujourd’hui par les RSP grand public et machine à machine (M2M).

Collectivement, la décision de l’industrie est d’adopter l’architecture grand public comme base pour construire le nouvel ensemble de spécifications. Celles-ci engloberont les principales caractéristiques permettant d’adapter les interfaces pour qu’elles fonctionnent pour cette catégorie de dispositif IoT cellulaire.

Il est essentiel que cela permette un approvisionnement en masse pendant la fabrication et avant le déploiement. Ce qui permettra de distribuer des produits véritablement mondiaux sans qu’il soit nécessaire de les configurer localement au moment de la première utilisation.

L’eSIM et l’iSIM chez Kigen

Kigen a présenté l’eSIM et l’iSIM comme la pierre angulaire de la sécurité de l’oT. Il s’agit pour lui d’une pièce essentielle du puzzle de la connectivité des dispositifs IoT à grande échelle. Si l’on veut que le nombre prévu d’appareils IoT connectés par voie cellulaire se réalise, il est vital de permettre à tous de bénéficier du RSP. À cette fin, Kigen a activement recherché des solutions à ces problèmes au cours des dernières années. Ce, depuis son incubation au sein d’Arm. En tant que société indépendante, Kigen a approfondi ce travail en collaboration avec des partenaires opérateurs. Ils peuvent ainsi démontrer que le RSP est possible sur des connexions à faible bande passante sans l’utilisation de SMS.

En outre, Kigen a prouvé que le RSP est possible sur un canal d’application sous contrainte (CoAP) sécurisé par DTLS. Un canal utilisant le protocole de datagramme utilisateur (UDP). Kigen estime que la nouvelle spécification peut adopter des transports et des protocoles éprouvés et adaptés. Il peut aussi maintenir les niveaux de sécurité.

Afin de s’assurer la conservation de cette orientation et la proposition de solutions à l’industrie, Kigen a pris le rôle de président du groupe de travail GSMA. Un groupe qui rédige ces spécifications RSP ciblées sur l’IoT. Ce groupe travaille en étroite collaboration avec les opérateurs cellulaires qui fournissent la connectivité IoT. Cette collaboration industrielle et cette approche écosystémique pourraient bien être la synergie dont nous avons besoin pour alimenter l’IoT massif. Une synergie qui peut permettre aux appareils IoT à faible consommation et à usage peu fréquent de bénéficier d’une connectivité cellulaire flexible, mondiale et sécurisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.