Accueil > Ecosystème IoT > Eutelsat s’associe à Sigfox et lance 25 nano-satellites en orbite pour l’IoT
eutelsat elo constellation

Eutelsat s’associe à Sigfox et lance 25 nano-satellites en orbite pour l’IoT

L’opérateur satellite français Eutelsat va déployer une constellation de 25 nano-satellites dans l’espace pour offrir une couverture mondiale pour l’IoT. Grâce à un partenariat avec Sigfox, les données des objets connectés pourront être capturées aussi bien par les satellites que par les réseaux terrestres…

L’Internet des Objets est un marché en plein essor. Dans presque tous les secteurs, des dizaines de millions d’objets connectés sont déployés. Cependant, à mesure que le nombre d’objets connectés en circulation augmente, la communication entre ces objets devient un enjeu majeur.

Les appareils IoT doivent pouvoir communiquer entre eux, même dans les zones que les infrastructures terrestres ne peuvent atteindre. Afin de répondre à cette problématique, l’opérateur satellite français Eutelsat se lance dans l’industrie de l’Internet des Objets avec son projet ELO.

Ce projet consiste à déployer une constellation de nano-satellites en orbite terrestre basse (OTB) pour délivrer une couverture IoT mondiale. Ceci permettra aux objets connectés de transmettre leurs données, quelle que soit leur position géographique.

En effet, l’orbite terrestre basse est particulièrement adéquate pour le traitement de signaux émis par des objets connectés, puisque le lien satellite omniprésent viendra compléter les réseaux IoT terrestres sans augmenter le coût ou la consommation d’énergie des appareils.

Eutelsat ELO va compléter le réseau IoT terrestre de Sigfox

Dans un premier temps, Eutelsat déploiera quatre satellites : ELO 1 et ELO 2 seront fabriqués par Loft Orbital, basée à San Francisco. ELO 3 et ELO 4 seront fournis par Clyde Space, basée à Glasgow et acquise par l’entreprise suédoise AAA Microtec pour 26 millions de livres sterling en 2017. La date de lancement est prévue entre 2020 et 2021, et les quatre nano-satellites entreront en service commercial dès qu’ils seront en orbite.

Si ce premier essai s’avère concluant, d’autres satellites seront ajoutés progressivement à la constellation jusqu’à atteindre un total de 25 satellites opérationnels d’ici 2022. Selon Eutelsat, le coût pour chaque satellite ne dépassera pas 1 million d’euros.

Ce projet de constellation fait suite à une première commande initiale de nanosatellite réalisée par Eutelsat en 2018 auprès de Tyvak International, basée à Turin. Ce satellite de test sera lancé en début d’année 2020 dans le but d’évaluer les performances techniques des différentes formes d’ondes entre un satellite en OTB et les objets situés au sol.

Grâce à ce projet, Eutelsat compte se positionner comme un partenaire de choix pour les intégrateurs IT et les opérateurs terrestres cherchant à offrir une couverture mondiale à leurs clients. Pour y parvenir, Eutelsat a signé un partenariat avec le géant de l’IoT Sigfox.

Ce dernier gère un réseau IoT mondial qui s’étend sur plus de 65 pays. Sigfox intégrera la couverture mondiale offerte par la constellation ELO à sa gamme de services de connectivité IoT par le biais d’objets connectés hybrides dont les données peuvent être capturées aussi bien par des réseaux terrestres que par des satellites.

Cette couverture étendue permettra de nouveaux cas d’usage pour l’Internet des Objets dans ses secteurs tels que le transport maritime, l’agriculture ou la logistique, mais aussi pour les interventions dans les situations d’urgence

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend