Accueil > Business > Transports > Faraday Future en conflit ouvert avec son investisseur principal
Crédit : Faraday Future

Faraday Future en conflit ouvert avec son investisseur principal

La situation financière de Faraday Future serait une nouvelle fois compromise. Le constructeur de voitures électriques semi-autonomes basé à Los Angeles souhaiterait se séparer de son nouvel actionnaire.

En juin 2018, Faraday Future levé 2 milliards de dollars. C’était inespéré pour le constructeur de voitures électriques semi-autonomes. Evergrande Health, la filiale santé du groupe immobilier Evergrande Group avait racheté 45 % des parts de la jeune entreprise. Cet investissement s’articule autour d’un versement de 860,2 millions de dollars en mai dernier, puis deux paiements de 600 millions de dollars prévus pour 2019 et 2020.

Faraday Future conteste l’attitude de son actionnaire principal

Selon les informations de Reuters qui a mis la main sur un document officiel daté du 7 octobre 2018, Evergrande Health a décidé d’accélérer le financement auprès de Faraday Future. Elle s’apprêtait à lui verser 700 millions de dollars par le biais de Season Smart, l’ancien investisseur racheté par Evergrande. Seulement, l’investisseur n’aurait pas rempli ses engagements selon le fabricant automobile.

Des paroles remises en doute par Evergrande qui estime que Faraday Future tente de faire pression par holding interposé. Ce dernier souhaite délibérément se passer de son investisseur. Evergrande et sa filiale Season Smart ont engagé une équipe internationale d’avocats pour protéger leurs intérêts.

Une gestion financière douteuse

Ce n’est pas la première fois que Faraday Future fait parler de lui en mal. Selon The Verge, les 860,2 millions de dollars seraient déjà dépensés. En effet, certains fournisseurs et partenaires prétendent ne pas avoir été payés depuis des semaines. De même, la société préparerait des licenciements. Par ailleurs, Faraday est en plein procès avec Stefan Krause, l’ancien Chief Financial Officer qu’elle accuse d’avoir volé des documents protégés par brevets intellectuels. De son côté, l’ex CFO évoque subir la diffamation de son ancien employeur.

Le même média évoque le fait que la première version de la seule voiture en production chez le constructeur, le SUV FF91, aurait pris feu au mois de septembre dans l’usine de Hanford, en Californie.

Le projet de Faraday Future semble de plus en plus compromis. Le constructeur qui souhaite concurrencer Tesla fait les frais d’une gestion financière plus que douteuse. Pour rappel, sa société mère menée par le milliardaire Jia Yueting, LeEco, avait vu ses fonds gelés par le gouvernement chinois en 2017. C’est à ce moment que la société souhaité racheté une usine automobile près de Las Vegas.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend