Accueil > Entreprises > Google > Google rachète une partie de la R&D de Fossil pour 40 millions de $
fossil google acquisition

Google rachète une partie de la R&D de Fossil pour 40 millions de $

Dans la journée du 17 janvier, Google et Fossil ont un annoncé un accord pour ce que la firme de Mountain View rachète une partie des technologies de montres connectées de Fossil. De même, Google compte embarquer les ingénieurs responsables de ces innovations.

L’accord en question représente pas moins de 40 millions de dollars. Selon les conditions présentes dans le document, Fossil transférera une portion de son équipe R&D à Google. Clairement, la Firme de Mountain View monte une équipe dédiée à son Wear OS ainsi qu’au design de montres connectées. Les experts de Fossil ont en effet une grande connaissance des architectures logicielles de la firme de Mountain View. Toutefois, le fabricant de smartwatch conserve une équipe de 200 ingénieurs dans ses laboratoires.

Pour rappel, le groupe américain se charge de la conception de smartwatch pour bon nombre de marques (Diesel, Michael Kors, Giorgio Armani, etc.). Au total 14 marques lui font confiance.

Google fait appel à Fossil pour prendre de l’importance sur le marché de la smartwatch

Stacey Burr, président du management produit chez WearOS de Google a déclaré dans un communiqué de presse :

« L’ajout de la technologie et de l’équipe de Fossil Group à Google démontre notre engagement envers l’industrie du wearable en permettant la création d’un portefeuille diversifié de montres intelligentes et en répondant aux besoins en constante évolution du consommateur en quête de vitalité et en déplacement”.

Google semble vouloir faire de sa montre Pixel une réussite. Le groupe a sans doute l’ambition de concurrencer Apple sur un de ses marchés de prédilection. L’expertise du fabricant pourrait lui permettre de maîtriser pleinement cette combinaison matérielle et logicielle.

Une histoire industrielle qui se répète

Pour le fabricant de montres c’est une rentrée d’argent importante. La firme en difficulté depuis de nombreuses années va ainsi pouvoir respirer un peu. D’ailleurs, le marché boursier accueille avec bienveillance cette nouvelle. A cette annonce, l’action a bondi de 8 % avant de se stabiliser un petit peu au-dessus de la moyenne des jours précédents.

De son côté, Google investit une goutte d’eau de son immense trésor de guerre. La situation ressemble à s’y méprendre au rachat de Pebble par Fitbit pour 40 millions de dollars. Pour rappel, Fossil avait investi 260 millions de dollars pour acquérir Misfit en 2015.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend