Accueil > Tendances > France > Ce que pensent les français des vêtements connectés

Ce que pensent les français des vêtements connectés

Les vêtements connectés sont la tendance 2015. Discrets, ils ont pourtant de nombreuses fonctionnalités intéressantes. Si ils font déjà partie de notre quotidien, seulement 32% de Français les connaissent.

infographie des vêtements connectés

Un enthousiasme mitigé

Certains vêtements peuvent vous informer de votre état émotif. Vous les portez, et les capteurs intégrés vous informent via l’application dédiée de votre smartphone sur votre état interne. 17% des sondés trouvent que c’est une idée intéressante tandis que 81% trouvent ce concept absurde ou anecdotique.

Il est vrai que comparé, par exemple, à la poche de jean qui recharge le smartphone ou à des vêtements anti-agressions, connaître son état émotif peut paraître bien secondaire.

Cependant ce que ces personnes ne savent peut-être pas, c’est que le smartphone reçoit des données avec des conseils et recommandations pour pallier à la tristesse si c’est le cas présent. Bientôt un vêtement du futur « antidépresseur » ? 

Les vêtements santé semblent faire davantage l’unanimité, et c’est sûrement dû au fait que les renseignements qu’ils donnent sont primordiaux.
Par exemple le t-shirt qui mesure le rythme cardiaque est jugé utile ou au moins intéressant par 49% des sondés. Un chiffre qui grandira sûrement avec l’arrivée des pharmacies connectées.

Cette fois, 38% des sondés pensent que le vêtement qui envoie une alerte sur le smartphone lorsque la consommation calorique quotidienne devient trop élevée est utile ou intéressant. Cette fois, le vêtement a encore une utilité pour notre bien-être et notre santé, sans toutefois être un objet médical à part entière comme le précédent.

Une inquiétude sur la collecte de ses données

Les objets connectés enregistrent un nombre incalculable de données. Plus que les ondes, c’est ce qui semble déranger les, peut-être, futurs utilisateurs. En effet, 69% des sondés pensent que les objets connectés représentent un risque lié à la collecte de données personnelles. Par exemple leur poids, leur taille, leurs habitudes.

C’est une crainte légitime étant donné la facilité de piratage des objets connectés actuels, souvent simplistes et peu protégés.

Les concepteurs d’objets connectés ont prévu de renforcer la sécurité de leurs appareils. D’ici là, peut être que nous aurons pris de nombreux risques en offrant ainsi nos données en pâture. 

L’avenir des vêtements connectés

Pour 63% des Français, les vêtements connectés vont être réservés à certaines personnes. Mais à qui ?
Le but des objets connectés et donc des vêtements connectés est qu’ils soient accessibles, simples, pour faciliter la vie de tout le monde et pas seulement des passionnées de high-tech.

Il existe des vêtements connectés pour les personnes âgées, les enfants, les employés, les hommes et les femmes. Personne n’est laissé à l’écart.

Les domaines sont aussi étendus. Par exemple le t-shirt connecté Body Connect permet de surveiller votre cœur tandis que les culottes vibrantes connectées Ohmibod permettent d’être déclenchées à tout moment par votre partenaire.

L’autre hypothèse est d’ordre financière. Cependant, il existe des vêtements connectés à tous les prix, et plus ils seront démocratisés, plus les prix pourront baisser.

36% pensent à l’inverse que les vêtements connectés vont se généraliser.

L’avenir des objets connectés se joue dans les prochaines années et pour les vêtements connectés, l’année charnière sera très certainement l’année 2015.

 

Source : Observatoire Orange-Terrafemina

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend