GE Digital iot

IoT industriel : GE Digital investit massivement dans l’IA

La startup canadienne Bit Stew Systems, spécialisée dans l’Internet des Objets industriel, vient d’être rachetée par General Electric Digital pour 153 millions de dollars, dans le cadre d’un accord qui sera dévoilé mardi.

C’est l’un des plus grands rachats d’une startup soutenue par des entreprises de la scène technologique de Vancouver depuis des années. C’est une victoire pour le jeune investisseur Yaletown Partners. La firme avait investi 5,4 millions de dollars dans l’entreprise en 2013 et généré un rendement d’environ sept fois sur cet investissement initial.

GE Digital accélère dans la maintenance prédictive

De nombreux observateurs de la scène technologique canadienne ont déploré que les sociétés nationales se vendent trop tôt et pour trop peu d’argent. Malgré tout, le directeur général de Bit Stew Kevin Collins a finalement réussi à vendre son entreprise à un investisseur stratégique, une géante entreprise industrielle. « C’était le seul moyen de faire évoluer l’entreprise » avait-il ajouté.


Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud


M. Collins recevra 20 millions de dollars pour sa participation. Si la société n’avait pas été vendue maintenant, elle aurait dû réunir plus d’argent de financement réduire la valeur de l’entreprise auprès des investisseurs, à un moment où le marché de l’IoT industriel est en train de se consolider. « En fin de compte, c’était la bonne chose à faire pour l’entreprise et ses parties prenantes » a déclaré M. Collins. 

Créée en 2009 par des anciens startupers de la Silicon Valley, Bit Stew est spécialisée dans la collecte de données via des capteurs dans des systèmes industriels complexes. Elle aide ainsi les entreprises à planifier une maintenance prédictive, dans le but de minimiser les interventions. Son premier succès est son contrat avec la société BC Hydro pour déployer 1,8 million de compteurs intelligents pour les clients de la société. 

Comme Bit Stew a été très actif dans les systèmes de surveillances pour des industries telles que le transport, le pétrole, le gaz et les opérations aériennes, elle a finalement attiré l’attention de GE Digital, qui avait d’ailleurs mené un financement de 17,2 millions de dollars en 2015. GE était d’ailleurs devenu l’un de ses principaux clients. Selon les experts du secteur, Bit Stew est sur la bonne voie pour générer environ 15 millions de dollars de chiffre d’affaires cette année.

hoag5zhj

GE Digital avait exprimé son intérêt à acheter Bit Stew alors que l’entreprise cherchait un autre cycle de financement plus tôt cette année. Bit Stew a fini par accepter le rachat par GE Digital, alors qu’elle avait rejeté une première offre de 110 millions de dollars en juin 2016.

Des investissements massifs

GE Digital a déclaré qu’elle allait intégrer la technologie Bit Stew dans son système l’exploitation pour les applications IoT industriel. « Cette combinaison nous aidera à accélérer nos offres industrielles, en fournissant aux clients une compréhension contextuelle de leurs actifs et de leurs opérations » selon Harel Kodesh, chef digital chez General Electic.

M. Collins, qui prendra un rôle important au sein de GE Digital, a déclaré que l’entreprise continuera de se développer à Vancouver, où travaillent 70 des 100 employés de Bit Stew.

Cette acquisition a été réalisée dans le cadre d’un plan d’investissement massif de la part de GE Digital. En effet, la société a racheté l’entreprise ServiceMax la semaine dernière. Il s’agit d’un éditeur de solutions de maintenance dans le cloud développés sur la plateforme Salesforce1. Depuis septembre, GE Digital a également acquis les sociétés Meridium et Wise.io.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *