in ,

General Electric et Canonical : L’open-source dans l’IoT ?

Jeff Immelt, le PDG de General Electric

General Electric et Canonical travailleraient ensemble à la réalisation d’un système d’exploitation « open-source »  au langage universel et à l’accès illimité pour une grande majorité de produits connectés.

Une collaboration qui ouvre la voie à l’open-source

D’après Softpedia, le rapide développement de la technologie des objets connectés et de l’IoT voit sa base logicielle se déstabiliser de par sa croissance marginale, rendant son utilisation de plus en plus difficile pour les programmeurs.

C’est la raison pour laquelle General Electric et Canonical Ltd, société spécialisée dans la promotion de projet « open-source » et principal sponsor du système d’exploitation Ubuntuagissent désormais en partenariat pour élaborer un nouvel éco-système IoT fédérateur. Le but serait d’essayer de pousser le marché à adopter cette structure utilisable et modifiable par l’ensemble des usagers, afin de le rendre plus attractif pour les développeurs et les entreprises.

« General Electric et Canonical joignent leurs forces dans une nouvelle approche : Crowdsourcing for IoT. Via une série de concours et une campagne de financement participatif, nous voulons rendre accessible à tous le choix de construire le futur des applications qui sont en lien avec les objets connectés. » – Canonical

Le système d'exploitation Ubuntu sur mobile.
Le système d’exploitation Ubuntu sur mobile.

 

L’open-source : plus qu’un simple standard, un futur modèle ?

Pour donc se donner les moyens de cette ambition, les deux entreprises peuvent se baser sur la communauté innovatrice de FirstBuild, qui est constituée de concepteurs et designers amateurs de produits. Véritable pépinière de talents, FirstBuild est à l’origine du projet qui a abouti à la création du premier réfrigérateur connecté de notre génération, le ChillHub. Cet appareil open-source, qui fonctionne sous Ubuntu OS, permet à d’autres objets connectés d’en récupérer toutes les données mesurées ainsi que de l’intégrer à des scénarios de contrôle à distance.

pcloud

L’objectif pour les deux entreprises est donc, à terme, de véritablement développer cette technologie open-source et la démocratiser dans le monde des objets connectés.

Chill Hub, le premier réfrigérateur connecté open-source
Chill Hub, un exemple concret d’objet connecté open-source.

 

Connu sous le nom de Define the Interface, le projet est ouvert aux travaux de la communauté jusqu’au 10 octobre.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *