Accueil > Business > Maison Connectée > Google Assistant vs Amazon Alexa : la guerre des assistants au CES
google assistant vs amazon alexa

Google Assistant vs Amazon Alexa : la guerre des assistants au CES

En marge du CES 2019, Google a annoncé que plus de 1 milliard d’appareils seront équipés de Google Assistant à la fin du mois. De son côté, Amazon évoque 100 millions de dispositifs embarquant Amazon Alexa.

Comme l’on pouvait s’y attendre Google et Amazon profitent du CES de Las Vegas pour se faire la guerre. Le sujet de la discorde ? Les assistants vocaux, encore et toujours.

Lors du salon technologique, Google a annoncé que plus d’un milliard d’appareils seront équipés de Google Assistant à la fin du mois. Un chiffre énorme qui est mis sur le devant de la scène pour effrayer Amazon.

Un milliard d’appareils équipés de Google Assistant

Pour Google ce chiffre n’est pas très compliqué à atteindre. La firme déploie Google Assistant non seulement dans ses enceintes de la gamme Home, les produits des marques tierces, mais aussi dans tous les smartphones Android. Au total, ce sont plus de 10 000 appareils en provenance de 1600 marques qui profitent de l’assistant vocal. Google Assistant parle pas moins de 30 langues dans 80 pays différents (contre 8 langues et 14 pays l’année dernière).

Rapidement Google a su calquer sa stratégie sur celle de son concurrent.  Il intègre maintenant Google Assistant dans une grande variété de produits disponibles sur le marché. La gamme Home est maintenant une goutte d’eau dans un océan de dispositifs compatibles.

Amazon bousculé dans ses habitudes

Amazon est lui aussi sorti de sa réserve en marge du CES. Dave Limp, vice-président senior des produits et services chez Amazon, a révelé à The Verge que plus de 100 millions d’appareils intégrant Alexa ont été vendus. Habituellement, l’entreprise ne dévoile pas ses résultats de ventes. Il avance que 28 000 produits de la maison connectée fonctionnent avec l’assistant vocal. Par ailleurs, il y aurait plus de 70 000 “skills”, ces applications compatibles à la voix.

Derrière la prolifération des collaborations, les entreprises cherchent à recueillir davantage de données sur les consommateurs. Elles permettent non seulement d’améliorer les services disponibles, mais aussi de mieux comprendre les habitudes de consommations de millions de personnes.

Très bien implanté sur les smartphones, Google Assistant assure une large longueur d’avance à la firme de Mountain View. En revanche, il n’est pas dit qu’elle dispose du plus grand nombre d’utilisateurs actifs. Le fait qu’Amazon Alexa ne soit pas présent par défaut sur les téléphones pousse les acheteurs intéressés par la commande vocale à se procurer les produits compatibles. Ne nous inquiétons pas : il y a sûrement de la place pour plus d’un champion de l’assistance vocale.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend