gouvernement iot obama

IoT : 9 milliards dépensés par le gouvernement américain en 2015

Selon le site de presse américain Information Week, le gouvernement fédéral a dépensé près de 9 milliards de dollars en 2015 dans l’Internet des Objets. Le gouvernement a principalement investi dans le secteur de la défense. 

Le gouvernement fédéral américain a dépensé 8,8 milliards de dollars dans les technologies de l’IoT en 2015, soit 20 % de plus qu’en 2014. Dans le secteur de l’IoT, le cabinet d’étude Govini, spécialisé dans l’analyse du comportement financier de la Maison blanche, a identifié les domaines majeurs.

Il s’est équipé de capteurs et de systèmes de collectes de données, pour 1,5 milliard de dollars. Cela représente une augmentation de 55,9 % pour ce segment. D’autre part les dépenses pour améliorer le stockage dans le Cloud ont augmenté de 48 % afin de conserver les données récupérées par les capteurs.

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

D’autre part, la Département de la défense a investi 2 milliards de dollars dans la sécurité des terminaux en 2015. Le secteur le plus lucratif pour les clients des agences américaines reste le logiciel, avec 2,5 milliards de dollars dépensés en 2015.

Des conditions d’accès difficiles pour les startups

Les agences responsables de la sécurité du pays sont les plus dépensières quand il est question de senseurs. Elles ont effectué 88 % des achats dans ce domaine les quatre dernières années, notamment pour protéger les communications lors des opérations en Iraq et en Afghanistan.

Au total le gouvernement américain a dépensé 35 milliards de dollars dans l’IoT en 2011. Il s’adresse principalement à de grosses firmes comme Northrop Grumman, BAE Systems ou encore Raytheon pour faire ses achats.

Cependant, le rapport de Govini estime que les startups et les nouveaux venus ont plus de difficulté d’avoir le gouvernement fédéral pour client. Il faudra pourtant passer par les entreprises déjà habituées aux processus fédéraux selon le directeur de l’étude Matt Humer :

 » Le gouvernement est finalement en train de réaliser que les petites compagnies peuvent des solutions technologiques de pointe et ce processus d’acquisition n’est pas facile. Les deux parties cherchent à améliorer ces collaborations. »

Si pour l’instant les technologies adoptées concernent la défense et l’optimisation des méthodes de travail dans l’administration, le gouvernement va prochainement investir dans des initiatives IoT en direction des citoyens.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *