Accueil > Business > Maison Connectée > [IFA 2017] Grundig prépare la cuisine connectée éco-responsable
grundig sustainable home

[IFA 2017] Grundig prépare la cuisine connectée éco-responsable

Grundig, voilà une marque allemande que beaucoup connaissent pour son activité dans le secteur Hifi et dans la conception de télévisions. Depuis sa création et le rachat par le groupe turc Arçelik (propriétaire de la marque Beko également) en 2008 , il s’est pourtant passé bien des choses.

Bien évidemment, les avancées dans ces deux secteurs d’activité n’ont pas cessé. La marque continue de vendre des produits Hifi et des TV en proposant maintenant les standards actuels : écrans OLED, Ultra HD, système d’exploitation connecté et compatibilité avec Amazon Alexa.

Mais ce n’est pas ces éléments qui différencient Grundig à l’IFA : pratiquement toutes les grandes marques multimédias proposent ce type de technologies. Non, c’est finalement la synergie entre la marque et Arçelik qui lui permet à la fois d’innover et de proposer une éthique durable, principalement au sein de la cuisine connectée.

grundig cusine

C’était là tout l’objet de la conférence de presse organisée le 31 août : la réduction des déchets et la lutte contre le gaspillage alimentaire. Comment les différents équipements de la cuisine connectée peuvent-ils aider l’utilisateur à mieux consommer, à mieux recycler ? Voilà le positionnement renouvelé de Grundig qui abordait le salon avec une approche similaire l’année dernière.

Améliorer le quotidien des consommateurs

grundig stand

Cela commence par la présentation d’une gamme de produits innovants. Un premier exemple particulièrement mis en avant, un réfrigérateur intelligent doté d’un système de suivi des dates. Il suffit de placer un tag RFID sur le produit pour recevoir une notification sur son smartphone quand il arrive proche de la date de péremption. Grundig ne s’arrête pas là puisque son application propose des recettes pour arranger au mieux cette nourriture périssable dans un plat tout indiquant les données nutritives de chaque aliment.

La technologie Freshmeter, spécialement conçue pour conserver les viandes et les poissons, complète cette approche. En effet, le réfrigérateur indique par le biais de trois couleurs ( rouge, jaune, vert) quand ces denrées sont bonnes à consommer ou proches de la péremption. Pour cela, un capteur analyse les odeurs afin de déterminer la fraîcheur de l’aliment. Grundig travaille également sur les technologies pour améliorer la conservation des produits : capteur de précision, algorithme de répartition de la température, etc.

Dans l’idée, les consommateurs bénéficient de conseils supplémentaires pour consommer moins et ainsi faire des économies quotidiennement. Pourquoi ? Dans cette logique éco-responsable, Grundig a effectué une étude auprès de 3000 Européens afin d’évaluer le besoin de vivre une vie durable. Résultat, 94 % des sondés veulent réduire leur impact sur l’environnement, mais 75 % d’entre eux ne savent pas comment faire ou n’ont pas le temps d’appliquer des règles parfois simples.

La cuisine connectée selon Grundig : un futur très proche

grundig gourmet chef

L’on comprend mieux alors l’utilité d’un tel réfrigérateur dans la cuisine connectée. Dans la même optique, la marque allemande présente à l’IFA un four intelligent capable de proposer des recettes dignes de celles d’un chef. Là encore, ce four bénéficie d’un soin tout particulier en terme de consommation d’énergie.

Depuis l’application HomeWhiz, il est même possible de surveiller le fonctionnement des appareils et d’enclencher les modes éco, de recevoir des bilans énergétiques, d’enclencher et de désactiver les appareils, etc. Cette app, certifié par l’Open Connectivity Foundation pourra également fonctionner avec des appareils d’autres marques du groupe Arçelik.

L’interopérabilité est un véritable challenge” assure Serdal Korkut, Directeur du design industriel pour Arçelik. “Vous parlez français, je parle turc, pour nous comprendre nous parlons anglais. Il faut donc faire des compromis. Technologiquement parlant, il faut effectuer des alliances et avoir des régulations afin qu’un acteur ne prenne pas le dessus sur l’autre. Il faut aussi pouvoir profiter à nos clients de services similaires” déclare-t-il.

Les dirigeants d’Arçelik et les responsables de la marque veulent aller plus loin en intégrant Amazon Alexa et les services de la firme de Jeff Bezos dans leurs produits. Ainsi, dès 2018 il sera possible de se passer de l’application et de commander à la voix les appareils équipés : tv, machine à laver, four connecté, enceinte, etc. Grundig compte également intégrer les services Amazon Dash Remplacement pour que ses clients n’aient pas à se soucier de commander la lessive et les adoucissants avant qu’ils viennent à manquer.

grundig ferme interieur

Grundig imagine également le futur de la cuisine connectée. Cela passe par la possibilité de produire ses propres ingrédients dans une serre intérieure personnelle, à l’instar de l’approche de Lilo ou click and grow, mais à plus large échelle avec des meubles encastrés prévus à cet effet.cuisine grundig

Cela passe également par une nouvelle manière d’imaginer le plan de travail. Le projet VUX (Virtual User Experience), présenté depuis 2015 par Grundig évolue encore cette année. Il s’agit d’une table à induction qui permet de chauffer une bouilloire sans fil, des casseroles, d’allumer un mixeur sans fil, ou encore d’écouter de la musique depuis une enceinte connectée. Cette table est surmontée de projecteurs qui affichent une interface contrôlable au doigt. Là encore, il s’agit d’en faire un véritable produit flexible et plus économique que la plupart des appareils.

Chaque produit que nous commercialisons consomme moins d’électricité, consomme moins d’eau et émette moins de chaleur » déclare Christian Struck, directeur marketing et communication Grundig, lors de la conférence de la marque.

Engagement pour la planète

wasting grundig

Pour aller plus loin dans cette optique, le constructeur a présenté un lave-linge dont le tambour est entièrement composé de PET recyclé, le plastique utilisé pour fabriquer des bouteilles plastiques. Chaque tambour utilise l’équivalent de 60 bouteilles recyclées. Grundig espère recycler 6,6 millions de bouteilles par an pour produire ses machines. Ce qui équivaut à une économie de 5,7 millions kWh par an selon le constructeur, soit la consommation annuelle de 1700 foyers. Grundig espère ainsi réduire l’émission de dioxyde de carbone de 885 tonnes par an.

Cette éco responsabilité est principalement poussé par la réduction du gaspillage. Pour cela, Grundig a lancé le programme Respect Food. En plus d’intégrer des technologies qui améliorent la conservation des aliments et préviennent les utilisateurs de l’approche de la péremption, l’entreprise est le premier soutien de l’ONG Food For Soul. Créée par Massimo Bottura, le chef triplement étoilé au guide Michelin du 1er restaurant au monde selon le World’s 50 Best Restaurants, cette organisation a permis de servir 48 000 repas aux plus démunis en utilisant le surplus de nourriture et les invendus. Comme quoi technologie et éco-responsabilité ne sont pas antinomiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend