Hacker anonyme

Les hackers passent par le smart building pour vous pirater

Si le smart building, ce dispositif d’automatisation des bâtiments profite à la sécurité des industriels, il constitue également pour les hackers une porte d’entrée à votre système informatique. Ce mode de piratage permet notamment une attaque DDoS sous toutes ses formes.

Smart building : le système de contrôle d’accès comme cible des hackers

L’information émane de la société de pare-feu SonicWall : les hackers ont trouvé les moyens de détourner votre dispositif de smart building  pour infiltrer votre système de sécurité. Pour rappel, le smart building, littéralement traduit par “bâtiment intelligent”, désigne l’utilisation des données (data) et des technologies digitales pour gérer efficacement l’ensemble de vos services à tous les niveaux. La sécurité en fait partie. C’est justement à ce niveau, à travers les appareils de contrôle d’accès que les hackers accèdent à votre réseau informatique. Les portes accessibles avec un code d’accès ou une carte à puce sont les plus vulnérables.

Identification des vulnérabilités du système d’accès par les hackers

Il a été prouvée que ces appareils de contrôle d’accès des bâtiments industriels à haute sécurité présentent de nombreuses vulnérabilités. Les hackers prennent le temps de les identifier pour vous pirater plus facilement. Le système d’identification des badges ou encore le stockage des mots de passe dans les serveurs font partie des points sensibles à partir desquels les attaquants peuvent infiltrer votre réseau interne. Le cas échéant, ils peuvent alors lancer une attaque DDoS en rendant par exemple votre serveur inaccessible par saturation de la bande passante.

Hacking du smart building : comment s’en protéger ?

Ce type d’attaque via le smart building par les hackers a été identifié vers le début de cette année. Le phénomène prend malheureusement de l’ampleur. Néanmoins, le FBI a trouvé des moyens simples mais non moins efficaces pour vous en protéger. Il s’agit ni plus ni moins d’un mot de passe complexe. Il existe par ailleurs de nombreux outils proposés par les entreprise de cybersécurité qui peuvent renforcer votre système de sécurité. N’hésitez pas à faire appel à ces experts.

Piratage du smart building : les hackers passent aussi par les objets connectés de l’entreprise

Vigilance également au niveau de tous les objets connectés que vous utilisez dans votre entreprises. Ceux-ci peuvent constituer une porte d’entrée aux hackers, dès lors qu’ils sont connectés à votre réseau interne et externe. Il peut s’agir d’une simple imprimante de bureau ou d’un téléphone VOIP. Pour rappel, le VOIP (Voice Over Internet Protocol) est une technologie qui permet les communications vocales et/ou vidéo en passant par Internet. Même un simple décodeur vidéo peut être exploité par les hackers. Pour réduire les risques, limitez tout simplement l’accès à ces objets et renforcez la sécurité avec l’installation d’un pare-feu.

Sources & crédits Source : https://www.cpomagazine.com/cyber-security/hackers-use-smart-building-access-control-systems-to-launch-ddos-attacks/ - Crédit :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *