in

La pelle HEAP de l’ETH Zurich illustre la puissance de la construction autonome

La pelle HEAP de l'ETH Zurich illustre la puissance de la construction autonome

Des chercheurs de l’ETH Zurich ont concrétisé une avancée significative en matière de construction autonome avec la pelle HEAP. Cette excavatrice autonome révolutionnaire a récemment été déployée pour ériger un mur en pierres sèches impressionnant qui mesure 6 mètres de hauteur sur 65 mètres de long.

Ce projet novateur s’inscrit dans le cadre d’un paysage et d’un parc qui ont été planifiés numériquement. La construit s’est d’ailleurs faite de manière entièrement autonome. L’équipe de recherche à l’origine de cette réalisation exceptionnelle constituent des membres de Gramazio Kohler Research, du Robotics Systems Lab, du Vision for Robotics Lab et de la Chaire d’architecture paysagère. Le développement de cette application révolutionnaire a été réalisé dans le cadre du Pôle national de recherche pour la fabrication numérique (PRN dfab). Quant aux résultats de leurs travaux, ils ont été publiés récemment dans Science Robotics.

Un mariage parfait entre les algorithmes intelligents et les techniques de construction visionnaires de la pelle HEAP

La pelle HEAP dispose de plusieurs capteurs très sophistiqués. Ces derniers lui permettent de cartographier de manière autonome le chantier en trois dimensions. Grâce à cette capacité, elle peut localiser avec précision les blocs de construction. Ainsi que les pierres nécessaires à la construction du mur. 

Des outils spécialisés et des techniques de vision industrielle sophistiquées permettent à l’excavatrice de scanner et de saisir d’importantes pierres dans son environnement. Cela tout en enregistrant des données cruciales telles que leur poids approximatif et leur centre de gravité.

Les chercheurs ont mis au point un algorithme intelligent pour déterminer la position optimale de chaque pierre. C’est ainsi que l’excavatrice entre en action, plaçant méticuleusement les pierres à l’emplacement désiré. L’efficacité de cette machine autonome est remarquable. Elle est d’ailleurs capable de poser entre 20 et 30 pierres en une seule opération. Cette capacité équivaut à la quantité fournie par une livraison conventionnelle unique.

L’impact révolutionnaire de HEAP dans la construction automatisée

D’après les chercheurs de l’ETH Zurich, il s’agit d’une avancée technologique qui va ouvrir la voie vers de nouvelles opportunités. En particulier dans le domaine de la construction automatisée. L’utilisation de l’intelligence artificielle, couplée à des capteurs complexes et à des algorithmes de pointe, offre cependant une alternative prometteuse pour la réalisation de projets de construction de manière plus efficace et autonome.

En d’autres termes, la construction de ce mur en pierres sèches par l’excavatrice autonome HEAP marque une étape importante dans la fusion réussie de la technologie de pointe et du savoir-faire traditionnel de la construction.

Newsletter

Envie de ne louper aucun de nos articles ? Abonnez vous pour recevoir chaque semaine les meilleurs actualités avant tout le monde.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.