in ,

[Flash] Huawei lance un système d’exploitation pour objets connectés

Huawei
La Huawei Watch, sous Android Wear

Tandis que la Chine est entrée de plein pied dans l’univers des objets connectés, des outsiders ont réussi une ascension phénoménale sur le marché des wearables tel que Xiaomi, concepteur du bracelet Mi Band, qui a réalisé des ventes à hauteur de 3 millions d’euros pour le premier trimestre 2015.

Aujourd’hui, c’est Huawei, le géant du high-tech qui souhaite marquer son empreinte sur le marché des objets connectés, avec le lancement de son propre système d’exploitation, le LiteOs, destiné exclusivement à la communication M2M des objets connectés, concurrençant des plateformes lancées précédemment par Samsung et Intel (Tizen), ou Google avec le Projet Brillo.

Car-Fi
Le système Car-Fi de Huawei présenté au MWC 2015 à Barcelone

Huawei avait déjà révélé ses solutions IoT en partie à l’occasion du Network Congress à Shanghai en mai dernier, et notamment sa solution Agile : Agile Network 3.0, open source, destinée aux développeurs dans l’IoT. Avec ces plateformes technologiques, son cloud et peut être un jour, qui sait, son propre OS pour wearables, tel Google avec Android Wear (?), Huawei espère porter son chiffre d’affaires à 70 milliards de dollars d’ici 2018, et prévoit que nous soyons inondés de plus de 100 milliards d’objets connectés d’ici 2020.

Aucun doute que le géant chinois s’implantera progressivement sur tous les terrains phares de l’IoT, de la domotique, aux wearables (bracelet Talkband), aux voitures connectées (Car-Fi de Huawei, un système embarqué et connecté) en passant par la sécurité et le marché B2B, en tout cas, tant que le vent soufflera dans cette direction.

Source

One Comment

Laissez une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.