in

Selon IDC, les expéditions d’objets connectés sont en hausse malgré la pandémie

Objets connectés

IDC révèle que les livraisons d’objets connectés ont franchi le cap des 153,5 millions au dernier trimestre de 2020. Pour l’ensemble de l’année, ces chiffres ont atteint 444,7 millions d’unités, soit une hausse de 28,4 %.

L’année dernière, les analystes d’IDC (International Data Corporation) se sont penchés sur une nouvelle catégorie, celle des matériels audio nomades. Ils les qualifient comme des systèmes auditifs qui ne se limitent pas seulement à la musique. En effet, ils permettent d’accéder à un assistant numérique ou d’effectuer un suivi de la santé et de la condition physique. Toutefois, il suffit souvent d’une amélioration de l’expérience audio pour qu’un casque se classe dans cette catégorie.

Le développement du marché des objets connectés en période de crise sanitaire

Bien que la pandémie affecte négativement les ventes de nombreux produits, elle a stimulé la vente des dispositifs médicaux. Selon Jitesh Ubrani, directeur de recherche pour IDC Mobile Device Trackers, elle a mis la santé et la forme physique au premier plan de l’esprit de nombreux consommateurs.

Ainsi, les programmes de remise en forme à domicile deviennent une composante essentielle de l’offre de dispositifs portatifs pour de nombreuses entreprises. Au-delà, la prolifération des capteurs de santé permet aux utilisateurs et aux professionnels de mieux comprendre l’apparition et le traitement des maladies.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Toutefois, la croissance des expéditions n’a pas été uniforme sur l’ensemble du marché. En effet, certaines entreprises et produits ont été affectés par la pénurie mondiale de semi-conducteurs. Plus particulièrement, les bracelets intelligents ne représentaient que 11,5 % de tous les appareils portables livrés. 

Quant aux matériels audio nomades, ils constituent la principale catégorie avec 64,2% des expéditions. Ils sont suivis des smartwatchs qui se classent en deuxième position, avec une part de 24,1 %.

Les matériels audio nomades deviennent des objets connectés incontournables

Selon Ramon T. Llamas, directeur de recherche d’IDC, 2020 a été l’année où les matériels audio nomades ont été considérés comme des équipements essentiels. La raison de cette demande s’est traduite par une longue liste de fournisseurs, avec une variété d’appareils, couvrant toute la gamme de fonctionnalités et de prix. Ces produits offrent un nouveau degré d’intimité, en particulier pendant la quarantaine à domicile, mais aussi en public.

Les principales entreprises d’appareils portables

Apple occupe la première place sur le secteur avec une part de 36,2 %. Les expéditions d’Apple Watch ont connu une croissance de 45,6 %, et les dispositifs portables sont également en pleine croissance. 

Xiaomi vient en deuxième position grâce à l’augmentation des commandes de ses appareils portables, tandis que le Mi Band commence à perdre sa position.

La société Samsung est la suivante, avec 8,8 millions de dispositifs portables livrés et 1,3 million de bracelets intelligents. En revanche, les expéditions de smartwatchs diminuent. 

En quatrième position se trouve Huawei. Cette société a enregistré une hausse des livraisons en Chine (+9,4 %), mais a rencontré une baisse sur la plupart des autres marchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Des chercheurs découvrent une variante de Mirai ciblant les vulnérabilités des systèmes IoT

Webee : Le logiciel de création de solutions bout en bout sans code démocratise l’IoT