Accueil > Business > Le Wearable, un segment de marché impitoyable pour Intel
intel wearable ferme

Le Wearable, un segment de marché impitoyable pour Intel

Intel a annoncé le 20 avril 2018 la fermeture de sa division Wearable. Une aventure qui aura duré cinq ans pour le fabricant de processeurs. Petit résumé des épisodes précédents.

L’Internet des Objets est perçu par bon nombre d’entreprises comme un levier de croissance important. Les grands groupes fournisseurs de technologies se lancent à la fois dans la course à l’innovation et parfois même dans l’aventure des objets connectés grand public. Il y a six ans cela semblait une bonne idée de se lancer sur le marché des wearables comme Apple, Fitbit, Pebble ou encore Jawbone.

Intel, le fabricant californien de puces informatiques s’était rapidement impliqué dans le développement de puces alimentant les montres connectées. Brian Krzanich, le CEO d’Intel avait initié l’ouverture de la division Wearable en 2013.

Des tentatives vaines et coûteuses

En 2014, la firme s’était lancée sur le marché de la smartwatch en rachetant la startup Basis Science pour 100 millions de dollars. Cette startup dont les produits orientés vers la santé et le sport a malheureusement connu un mauvais sort. En effet, le premier produit commercialisé avec Intel en 2016, la montre Intel Basis Peak, a connu un important défaut de fabrication entraînant un surchauffe dangereuse pour les utilisateurs. Résultat, toutes les unités ont été rappelées et les exemplaires dans la nature désactivés en rendant impossible la connexion à Internet. Un an plus tard, la firme a fermé Basis tout en conservant 20 % des effectifs au sein de sa division Wearable.

Le groupe avait également racheté Recon Instruments en 2015 pour 136 millions de dollars. Ce concepteur de lunettes connectées avait développé des masques de ski intelligents, bien trop cher. Au sein de la firme américaine, elle avait mis au point les lunettes connectées Recon Jet et Recon Jet Pro. La première paire était dédiée au sport, la seconde aux professionnels.Tout comme Basis, Intel a fermé cette filiale à l’été 2017.

Intel Vaunt, un baroud d’honneur

intel vaunt lunettes connectees réalité augmentée

Alors que l’on pensait que l’aventure wearable était terminée pour le fondeur, en février 2018, il a présenté son projet Intel Vaunt, des lunettes connectées sans caméras conçues pour indiquer à ses utilisateurs des directions, des informations, des SMS, etc. au coin de l’oeil. Ce prototype qui avait connu une couverture médiatique importante n’a pas rencontré le succès escompté auprès des entreprises. Intel n’a pas réussi à réunir les partenaires stratégiques escomptés. Logiquement, elle a annoncé la fermeture de sa division Wearable le 20 avril 2018, après que l’information ait fuité dans un article du magazine The Information. Ce sont 200 employés, des anciens de Recon et de Basis qui pourraient être licenciés.

La division Wearable du fondeur n’est pas la seule à être dans la tourmente. Nokia s’apprête à revendre Withings et Fitbit qui enchaîne les mauvais résultats a de plus en plus de mal à tenir à flot les ventes de ses anciens modèles. Finalement, Apple et Xiaomi dominent le marché.

Intel s’intéresse davantage aux technologies de pointe

Que ce soit sur le marché des Wearables ou celui de la fabrication de puces IoT, Intel a changé plusieurs fois de stratégies. Celle qui avait participé au projet Arduino avec le développement des cartes Joule et Edison a finalement arrêté cette activité dominée par Rapsberry Pi. Fini aussi le développement de puces IoT autre que Quark et Atom. Elle s’est également débarrassée de Wind River, un spécialiste des systèmes embarqués. Intel se concentre maintenant sur le développement de sa plateforme IoT, la 5G et le traitement des données, notamment dans le cadre du développement de la voiture autonome. Le rachat de Mobileye pour 15,3 milliards de dollars en fait l’un des leaders de la computer vision. Il semble plus simple pour l’entreprise de s’adresser à des clients industriels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend