Accueil > Business > Industrie 4.0 > Intel Vaunt : des lunettes connectées qui ne veulent pas faire polémique
intel vaunt lunettes connectees réalité augmentée

Intel Vaunt : des lunettes connectées qui ne veulent pas faire polémique

The Verge a pu tester en exclusivité les lunettes connectées Intel Vaunt. Le constructeur semble vouloir démocratiser un type de produit qui avait défrayé la chronique.

On croyait les lunettes connectées mises au rebut jusqu’au retour des google glass par le biais de la version entreprise. Le peu de concurrence sur ce marché donne des idées à d’autres acteurs des nouvelles technologies. Après Google, Optinvent, voilà qu’Intel a présenté Intel Vaunt, un prototype de paire de lunettes connectées au design “normal”.

C’est le média américain The Verge qui a obtenu le privilège de tester en avant-première ce produit toujours en développement. Dans un long texte, l’auteur résume son expérience avec les Intel Vaunt.

Les Intel Vaunt vous font voir rouge

Contrairement aux concurrents, le fondeur californien a fait le choix de dissimuler au maximum les technologies embarquées. De même, la technique d’affichage d’information en réalité augmentée diffère de l’habitude. Le constructeur a décidé d’équiper les Intel Vault d’un projecteur situé sur la branche droite de la paire de lunettes. Celui-ci ne projette pas sur un écran de petite taille, comme à l’accoutumée, mais directement sur la rétine.

Oui, vous avez bien lu, les Intel Vault sont dotées d’un laser de faible intensité pointé vers le verre droit qui reflète ensuite le contenu dans la rétine de l’utilisateur. S’il détourne son regard de la zone d’affichage, ce dernier disparaît de son champ de vision. Le constructeur affirme que ce rayon serait sans danger pour la santé, tandis que l’image affichée dans le coin inférieur droit de l’oeil est parfaitement nette. Cependant, la couleur de l’image est rouge monochrome. De quoi rappeler des souvenirs aux amateurs de Terminator.

Des lunettes connectées normales

Les Intel Vaunt ne sont pas équipées de caméras. Le fabricant voulait éviter les déboires rencontrés par Google lors de la phase de test des Google Glass. Il les dotera plus tard dans le développement d’un microphone pour les rendre compatibles avec Amazon Alexa. La paire  Intel Vaunt est tout de même bardée de capteurs situés dans les branches. Ces deux protubérances accueillent un accéléromètre, une boussole et une antenne Bluetooth. La paire doit donc rester connectée au smartphone iOS ou Android pour fonctionner. Une application dédiée est nécessaire.

En l’occurrence, il s’agit de reprendre les fonctionnalités d’une montre connectée reportée directement au champ de vision. Les Intel Vaunt affichent des notifications et des indications de navigation. Le journaliste de The Verge qui a pu les tester dans les laboratoires d’Intel évoque un poids d’environ 50 grammes et un confort appréciable.

Pour ce qui est des cas d’usage, Intel a précisé que les lunettes Intel Vaunt seront distribuées en accès anticipé dès cette année auprès des développeurs souhaitant créer des programmes. Ce seront eux qui créeront les utilisations et les besoins.

Des cas d’usage à développer

Pour l’instant, les concepteurs de ce produit imaginent des utilisations pour le grand public : avoir des indications de direction, une liste de course, lire une recette de cuisine au coin de son œil, lire ses SMS, etc. Pour autant, Intel affirme ne pas faire cet effort complexe de miniaturisation pour impressionner la galerie. Considérant que la donnée est le nouveau pétrole, le constructeur imagine que ses clients professionnels utiliseront les Intel Vault comme un outil de data visualisation d’un nouveau genre. Il est donc grandement possible que les entreprises passent commande pour équiper les salariés de ce dispositif pour le moins discret.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend