in

IoT : comparatif des outils open source pour développer des applications IoT

IoT : comparatif des outils open source pour développer des applications IoT

Les outils et plateformes open source constituent les éléments clés de l’écosystème de l’IoT. En effet, ils permettent de collecter et de traiter certaines informations à l’aide de programmes back-end.

L’IoT représente l’avenir du secteur technologique. Il permet à l’intelligence artificielle (IA) de réguler et de concevoir certaines tâches d’une manière beaucoup plus efficace. Cet article présente les différentes plateformes et d’outils open source qui permettent de développer des systèmes IoT organisés. Lisez la suite pour en savoir plus. 

1. Zetta : une plateforme IoT fondée sur les API de Node.js.

Zetta permet de développer des API visant à élaborer des serveurs qui opèrent sur des machines géo-distribuées et sur le cloud. En effet, cette solution regroupe les interfaces de programmation REST, les WebSockets et la programmation réactive. De fait, cette plateforme constitue l’un des outils open source parfait pour rassembler de multiples appareils IoT en une application à forte intensité de données.

Fonctionnalités particulières

Zetta dispose d’un logiciel de programmation nécessaire pour gérer des capteurs, des actionneurs et des contrôleurs. En outre, il fonctionne aussi bien sur le cloud que sur un ordinateur ou même sur des cartes électroniques.

Grâce à cette technologie, les développeurs peuvent monter une série d’applications destinées aux smartphones, aux appareils et au cloud.

2. Arduino : outil open source utilisé pour la construction de projets électroniques

Se présentant comme une plateforme très performante, Arduino permet de créer des applications IoT en quelques étapes simples. Grâce à une combinaison de technologies intelligentes, d’interfaces conviviales et de fonctionnalités puissantes, ce service est accessible à tous.

Arduino outils open source iotPar ailleurs, Arduino se compose à la fois d’une carte de circuit imprimé physique programmable ( microcontrôleur) et d’un logiciel, ou IDE (environnement de développement intégré). Ce dernier s’exécute sur l’ordinateur et est utilisé pour écrire et télécharger du code informatique sur la carte physique.

Contrairement à la plupart des cartes de circuits programmables, cet outil n’a pas besoin d’un matériel séparé (appelé programmeur) pour charger un nouveau code sur la carte. L’utilisateur peut seulement se servir d’un câble USB.

De plus, l’IDE Arduino utilise une version simplifiée de C++, ce qui facilite l’apprentissage de la programmation. Enfin, cet outil fournit un facteur de forme standard qui décompose les fonctions du micro-contrôleur dans un package plus accessible.

3. OpenRemote : la plateforme IoT 100 % open source

Remote permet de transformer les données en informations et de développer des programmes personnalisés.

Cette plateforme open source offre à ses clients les outils nécessaires pour évaluer leurs défis, concevoir, construire et gérer leurs applications IoT.

Par ailleurs, cette plateforme peut être appliquée à la gestion de n’importe quelle catégorie d’actifs. Y compris les flottes de véhicules, les systèmes énergétiques ou la gestion efficace des foules. Elle peut également aider à construire des villes, des bâtiments et des aéroports intelligents.

Principales caractéristiques

  • Modèle des ressources et des attributs génériques comportant plusieurs types d’actifs
  • Agents pour le traitement des protocoles de type HTTP, MQTT ou bien REST
  • Éditeur pour gérer les données, combinée avec l’interface WHEN-THEN et la langage Groovy
  • Passerelle Edge Gateway afin de relier plusieurs entités à une structure de contrôle centrale.

4. Node-RED : programmation low-code pour les applications événementielles

node-red open source iotCréé par IBM, Node-RED fait partie des outils de développement gratuits, open-source, utilisant la programmation visuelle pour l’IoT. De fait, il offre la possibilité de connecter des dispositifs matériels, des services en ligne ou des API.

Par ailleurs, Node-RED fournit un éditeur de flux au sein du navigateur web. Son environnement fonctionne sur Node.js, et les flux produits sont archivés dans un format JSON. Quant à ses fonctions, elles sont écrites en JavaScript.

Le nombre de nœuds disponibles se révèlent très important et catégorisé. De plus, Node-RED peut nativement souscrire et publier en MQTT, faisant de lui un compagnon idéal pour la domotique. 

5. Flutter : un développeur de SDK mobile open source

Flutter se présente comme un processeur central programmable conçu spécialement pour faciliter la réalisation de divers travaux informatiques.

Il convient aux jeunes entrepreneurs et aux experts à la recherche de meilleurs outils open source pour mener à bien les projets IoT.

La particularité de Flutter tient à sa capacité de portée. En effet, cette plateforme basée sur le système Arduino intègre un transmetteur sans fil capable de diffuser des informations à plus d’un kilomètre. Par ailleurs, il n’est pas nécessaire d’avoir un routeur, car les flottes de circuits imprimés se connectent facilement entre elles. Le système dispose d’un codage AES 256 facile à manipuler.

Principales fonctionnalités

  • Rapidité des performances
  • Une interface intuitive et facile à utiliser
  • Fonctions innovantes
  • Qualité graphique applications existantes.

6. M2MLabs Mainspring : un framework d’applications open source

Cette structure open source convient à la création des solutions M2M (machine à machine). Ces systèmes incluent la surveillance à distance ou la gestion des réseaux intelligents. La gamme de fonctionnalités comprend notamment : 

  • la modélisation flexible des dispositifs, 
  • la configuration des matériels, 
  • la communication entre les appareils et les machines, 
  • la normalisation et la vérification des data, 
  • le stockage à longue durée des informations 
  • et les opérations de restauration de ces dernières

La plateforme repose en grande partie sur un système Java ainsi que sur Apache Cassandra. Grâce aux caractéristiques de cet outil open source il devient possible de prototyper des applications M2M avec un délai de réalisation très réduit

7. ThingsBoard : un outil IoT open source pour la gestion des données

ThingsBoard permet la connectivité des appareils via les protocoles de réseau sans fil notamment HTTP, MQTT etCoAP. Il est l’un des outils open source prenant en charge les déploiements IoT sur site ou cloud. Il combine évolutivité, résolution des problèmes et performances pour ne jamais perdre les données.

De plus, ThingsBoard repose sur le système Netty compatible avec de nombreuses applications. Il suffit alors d’ajouter de nouveaux protocoles matériels en insérant des gestionnaires de canaux entrants et sortants pour ces nouveaux concepts. 

Thingsboard outils Open source

Les caractéristiques de ThigsBoard

  • Une plateforme fiable qui concilie adaptabilité, capacité de production ainsi que résistance aux défaillances.
  • Transformation et normalisation des intrants des appareils et facilitation des signaux d’alarme.
  • Gestion simultanée de plusieurs dispositifs.
  • Systèmes multi-locataires disponibles instantanément.

8. Kinoma : un outil IoT impliquant trois projets open source différents

Kinoma se compose d’une suite de développement de prototypes matériels répartissant en trois projets différents. Notamment

Kimona Studio

Cet outil constitue l’environnement de développement rassemblant l’outil Kinoma Create et la Platform Runtime. D’ailleurs, il permet de concevoir des applications de dispositifs intelligents connectés à Internet.

Create

Cet outil de construction alimenté par JavaScript dispose de tout le nécessaire pour élaborer et prototyper des outils et des applications IoT à petite échelle. Sa gamme d’applications englobe les connecteurs de lumière, les capteurs de température, les actionneurs et autres.

Kimona Connect 

Cette application gratuite fonctionne sur Android et iOS. En outre, elle permet des flux de données faciles à configurer avec des appareils compatibles avec l’Internet des objets.

9. Kaa : une plateforme middleware polyvalente

KAA iotCet outil open source facilite la conception de solutions de bout en bout, ainsi que d’objets connectés et de périphériques intelligents.

Il s’adapte aux exigences des petites startups comme des grandes entreprises et présente des modèles avancés pour les technologies multi-cloud. 

En plus, il repose sur une architecture flexible tout en répondant aisément à pratiquement toutes les attentes des utilisateurs grâce aux caractéristiques suivantes.

  • Favorise une interopérabilité des appareils
  • Contrôle les appareils et assure leur approvisionnement et leur configuration à distance
  • Création de solutions cloud destinées aux équipements intelligents.

10. SiteWhere : l’un des outils d’activation d’applications open source pour l’IoT

La plateforme SiteWhere assure la collecte, le stockage et la transformation des données des dispositifs. Elle présente des solutions HBase et MongoDB optimisées utilisant Apache Tomcat.

La plateforme SiteWhere se déploie aussi bien sur des infrastructures cloud telles qu’AWS, Azure, GCP que sur site. Cette solution supporte aussi la mise en place de clusters Kubernetes.

Autres fonctionnalités

  • Exécution de tout type de logiciel IoT à partir d’une interface SiteWhere unique.
  • Spring fournit une structure de configuration principale.
  • La possibilité d’ajouter facilement des widgets.
  • Utilisation d’InfluxDB pour stocker les flux de données d’événements
  • Connectivité des dispositifs avec les protocoles Stomp, MQTT, AMQP

11. DSA facilite l’intercommunication des appareils

Distributed Services Architecture (DSA), est une plateforme IoT open source qui favorise la communication entre les appareils. Son objectif consiste à unifier les périphériques, les services et les applications disparates dans un modèle de données en temps réel structuré et adaptable.

D’ailleurs, son principe consiste à créer une communauté de fabricants, de constructeurs et de fournisseurs de solutions. Ces derniers contribueront à alimenter une bibliothèque en constante expansion permettant la traduction de protocoles et l’intégration de données.

Cette architecture permet à un protocole de réseau de répartir les fonctionnalités entre des ressources informatiques distinctes. Par ailleurs, il peut résister aux pannes et exploiter toutes les ressources informatiques disponibles à la périphérie, dans le datacenter et dans le cloud.

12. Thinger.io : une plateforme IoT cloud

Thinger iot open sourceThinger.io procure tous les outils nécessaires au prototypage, à la mise à l’échelle et à la gestion des produits connectés de manière très simple.

Le but visé consiste à démocratiser l’utilisation de l’IoT en la rendant accessible au monde entier et en rationalisant le développement de grands projets IoT.

  • Plateforme IoT gratuite. Thinger.io propose un compte freemium à vie avec seulement quelques limitations pour commencer à apprendre et à créer des prototypes. 
  • Simple mais puissant. Il suffit de quelques lignes de code pour connecter un appareil et commencer à récupérer des données.
  • Compatibilité matérielle. Tout appareil de fournisseur différent peut être facilement intégré à l’infrastructure de Thinger.io.
  • Infrastructure extrêmement évolutive et efficace. Grâce à un modèle de communication unique, une seule instance de Thinger.io peut gérer des milliers de dispositifs IoT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

BEI

La BEI prévoit un déficit d’investissements dans la blockchain et l’IA

Microsoft acquiert ReFirm Labs pour améliorer la sécurité de l’IoT