La Bourse de Londres

La croissance de l’entreprise par l’IoT : l’exemple Telit

En plein expansion aujourd’hui, le marché de l’Internet des Objets est synonyme d’importantes retombées économiques dans les années à venir. Les entreprises avancent donc leurs pions pour placer leurs investissements dans les plateformes aux promesses de croissance et de développement les plus sûres.

L’exemple ici évoqué est l’un des plus frappants : Telit Telecommunications PLC, entreprise basée à Londres et spécialisée dans la distribution de matériels M2M ou « communication intermachines » tels que des logiciels, des équipements associés à la technologie de l’IoT et de stocks de données, s’attache à se positionner désormais sur un secteur qui possède de fortes perspectives de croissance : celui de la voiture connectée. Retour sur les raisons d’un tel succès et des tendances à suivre.

Installez le VPN le plus RAPIDE de la planète !
Pour 3,11€ par mois seulement

Telit : le flair de l’IoT

Cumulant les statuts de point de vente et de centre de recherche et de développement à ses débuts, l’entreprise créée en 1986 en Israël fait figure de précurseur dans son secteur d’activité. Fournisseur de technologie M2M dès son installation à Londres en 2005, sa connaissance dans cette technologie aiguille très vite l’entreprise vers le secteur de l’IoT naissant. Détentrice aujourd’hui de près de 22 filiales, la direction de Telit fait une nouvelle fois preuve d’une intuition remarquable à propos des nouvelles tendances du marché et se faisant une place sur celui de la transmission, de l’analyse, du stockage et de la vente de données de masse.

Telit joue désormais le rôle d’un fournisseur de données. Nous représentons la plus intelligente et la plus élégante manière de récolter les données des équipements connectés et de les livrer (aux autres entreprises).

– Oozi Cats, président de Telit.

Connaissant une croissance sextuplée à partir de la fin de l’année 2012, Telit attire la confiance des investisseurs qui voient l’entreprise comme une possible valeur sûre du marché. Une assurance qui pousse l’entreprise à suivre les préconisations de Gartner et d’investir sur le secteur des voitures connectées. Pour le PDG de l’entreprise, Oozi Cats, l’objectif est d’accroître le potentiel de croissance et d’optimiser celui-ci via la collecte et l’analyse des données issues de ces mêmes objets connectés.

Telit Wireless Solutions
L’identité visuelle de Telit Wireless Solutions.

Une confiance aveugle du marché ?

Mais cette tendance positive est cependant à considérer avec précaution. D’après Ben Rogoff, chargé de la gestion de pas moins de deux milliards d’actifs d’entreprises technologiques pour Polar Capital Partners à Londres, dont fait partie Telit, le rythme de l’adoption technologique par un marché est souvent inégale et difficile à prévoir.

« La vérité du marché privilégie une vision à court terme, plus prosaïque. Les investisseurs se doivent de prendre ça en compte. »

– Ben Rogoff, directeur de la technologie à Polar Capital Partners.

Une mise en garde qui s’est avérée juste : la semaine dernière, Telit a vu le cours de son action faire une chute vertigineuse de 17 % suite à une perspective négative des bénéfices initialement prévus, la faute à de considérables retards de livraisons. L’entreprise possède cependant une assise concurrentielle des plus confortables qui la place loin devant Sierra Wireless Inc. et Gemalto NV, ses deux principales rivales, affaiblis par des crises structurelles qui permettent à Telit d’être toujours aussi ambitieuse. Avec une hausse des bénéfices nets de 34% pour la première moitié de l’année 2015 équivalant à 13,4 millions de dollars, l’entreprise, par le biais d’Oozi Cats, regarde vers l’avant et ambitionne d’atteindre les 500 millions de dollars de chiffre d’affaires à l’horizon 2017.

Il y a très peu d’entreprises qui peuvent aujourd’hui se réclamer d’être des héritières directes de la communauté industrielle et d’être capable de jouer un rôle dans le marché très dynamique de l’IoT.

– Eric Goodness, analyste à Gartner.

Telit semble donc être l’une des exceptions à la règle, à en croire le nouveau pari de son président : investir sur le secteur du cloud et de la cyber-sécurité en complément de son activité sur les voitures connectées qui regroupent déjà plusieurs prestigieux grands comptes de constructeurs automobiles, dont l’allemand Audi.

Telit2market, le magazine de Telit sur l'IoT
En marge de ses activités, Telit édite un magazine sur l’IoT.

source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *