Accueil > Tech > Réseaux > Services IoT par satellite : Iridium passe un accord avec AWS
iridium partenariat aws

Services IoT par satellite : Iridium passe un accord avec AWS

Jeudi 27 septembre, Iridium Communications a annoncé un partenariat avec Amazon Web Services (AWS). L’objectif, fournir une connexion mondiale aux services IoT du géant du Web depuis des satellites.

La société américaine Iridium Communications, spécialisée dans les réseaux de communications par satellite et Amazon Web Services ont annoncé jeudi dernier un partenariat. Dans le cadre de cet accord, les deux entreprises vont connecter les services IoT d’AWS au réseau de satellites IoT d’Iridium. Cette opération sera effectuée en 2019.

Le spécialiste des réseaux de communications par satellite nomme cette nouvelle offre CloudConnect. Il se connectera au réseau existant et fournira ainsi aux clients des deux firmes un moyen d’exploiter les services IoT AWS dans les zones non couvertes par les réseaux cellulaires et IoT.

Iridium et AWS comptent sur SpaceX pour la mise en orbite des satellites IoT

Techniquement, il s’agit de concevoir les connecteurs permettant de rendre compatibles les standards actuels des protocoles IoT au réseau d’Iridium. La constellation en question compte pas moins de 66 satellites reliés entre eux.

La firme américaine remplace en ce moment même ses périphériques dans le cadre du programme Iridium Next. Sept lancements via SpaceX ont facilité la mise en orbite de 65 satellites qui seront rejoints par 10 autres au cours de l’année 2018. Coût de l’opération : 3 milliards de dollars.

le nouveau réseau satellitaire offrira des vitesses de communications à large bande élevées. Il permettra également de suivre les avions et de couvrir 80 % de la surface terrestre. Une aubaine pour AWS dont les services IoT.

Une alternative sérieuse aux réseaux IoT terrestre

Au 30 juin 2018, Iridium comptait 630 000 objets connectés à son réseau. Le nombre d’abonnés IoT a grimpé de 19 % par an pendant trois ans. Les entreprises qui souscrivent à la solution pourront donc s’abonner aux offres AWS IoT. Même si l’on ne sait pas encore si tous les services du géant du Web seront disponibles depuis la connexion par satellite, on peut supposer qu’ils auront accès à une large palette de fonctionnalités dont AWS Lambda (synchronisation des données même sans connexion) et AWS IoT Analytics.

Iridium et AWS comptent bien prendre de l’avance sur CLS (Collecte Localisation Satellites). L’entreprise toulousaine a annoncé il y a peu le lancement d’un réseau de 20 nanosatellites IoT d’ici à 2021. Sa filiale Kinéis sera en charge de l’exploitation de cette infrastructure qui doit couvrir 90 % de la surface terrestre. Le Français compte bien connecter la majorité des navires voguant sur les mers du globe en investissant plus de 100 millions d’euros.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

1 commentaire

  1. Hello. Dommage de ne pas mentionner que ces satellites ont été développés, partiellement fabriqués et mis en service par l’industrie française, au top de ce qui se fait dans le domaine au niveau mondial !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend