Accueil > Business > Loisir > Gro, la plateforme IoT pour le jardin connecté
jardin connecte gro une

Gro, la plateforme IoT pour le jardin connecté

La maison connectée peut-elle se passer d’un jardin connecté ? Pour la compagnie Scott Miracle Gro, la connexion de son jardin est aussi importante que la maison.  Sa plateforme IoT Gro aide les particuliers en lui donnant des informations localisées. 

Si la smart home a le vent en poupe chez le public et les entreprises, le jardin connecté n’a pas encore rencontré le même succès. Les Français  aiment de toute évidence le jardinage. D’après Le Monde, 500 000 personnes regardent l’émission « Silence ça pousse » sur France 5. Le journal révèle également que le marché des jardineries est d’ailleurs évalué à 8,1 milliards d’euros en 2015. Le début d’année 2016 affiche une légère baisse de 0,1 %, notamment à cause du mauvais temps.

Un marché vert à conquérir

jardin connecté gro

La plateforme IoT mise en avant par Scott Miracle Gro est un exemple de dispositif qui peut augmenter les ventes de capteurs et d’objets connectés en jardinerie. Via son application pour smartphone Apple, l’entreprise envoie des données localisés sur l’emplacement du jardin du particulier et lui donne des conseils pour choisir ses plantations et les endroits où il faut les semer.

Des informations météorologiques sont essentielles pour cela et permettent de ne pas se tromper dans le soin apporté aux plantes. Si l’utilisateur ajoute des capteurs, il peut également obtenir la température du sol, l’hygrométrie précise et le taux d’infestation par des insectes nuisibles. Ainsi, il peut adapter son apport en eau, en pesticide et en engrais. Des enjeux importants pour la préservation des sols et un plus grand respect écologique.

Scott Miracle Gro a bien compris l’intérêt de s’introduire sur ce marché du jardin connecté et octroie le droit à d’autres entreprises et aux startups de connecter leurs objets à la plateforme. Parrot, Blossom, Rachio, Green IQ, Lono et PlantLink sont déjà partenaires du service. Ils fournissent tous des produits en lien avec l’arrosage, la pousse et la surveillance des sols.

L’écosystème s’enrichit rapidement et promet de séduire les jardiniers. Les objets compatibles seront signalés en magasin et l’application pour iOS devrait sortir avant la fin de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend