in ,

Internet des jouets : les jouets connectés requièrent plus de sécurité

jouets iot securite internet risque hack rensignement

L’internet des Objets étant de plus en plus omniprésent, il est évident que les enfants profitent de la connectivité et de réseaux toujours plus rapides pour leurs jouets. Les jouets sont désormais plus intelligents, plus connectés et reliés directement à l’IoT. Mais niveau sécurité, il reste de nombreux doutes

Ce marché représente de belles opportunités pour les fabricants d’objets connectés, la vente de jouet représentant 22 milliards de dollars en 2014, avec une augmentation conséquente depuis.

Avec l’avènement de capteurs, smartphones, applications et le Cloud, les possibilités que les jouets peuvent offrir sont presque illimitées. Il suffit de regarder la poupée Barbie de Mattel qui fonctionne avec les opérateurs vocaux de Samsung en envoyant les conversations des enfants dans le Cloud pour recevoir des réponses par le haut-parleur de la poupée. Fisher-Price est à l’origine d’une peluche compatible Wi-Fi et Sphero a développé un jouet adapté du dernier Star Wars appelé BB-8 compatible Bluetooth et télécommandé grâce à une application smartphone.

bb8-star-wars-sphero-droid-8968-002

Les jouets pourraient permettre l’espionnage

Bien sûr, tous ces produits IoT permettent aux fabricants de jouets de tirer parti des données en temps réel pour mieux connaître les clients et créer des dispositifs pour interactifs et personnalisés pour fidéliser le client.

Cependant, tous ces jouets connectés créent des préoccupations au sujet de la sécurité. Il y a beaucoup de gadgets ces jours qui peuvent être utilisés pour espionner. De plus, cela commence à être connu, de nombreux fabricants de matériels ne se soucient peu de la sécurité de leurs produits. Ils sont intéressants à cause des toutes les informations qu’ils partagent.

Selon Lee Tien, avocat de cadres supérieurs de l’Electronic Frontier Foundation « Même si vous avez acheté un objet, il n’est pas forcément le votre, car il parle à des machines et au fournisseur en lui révélant des données sur vous ou ceux qui vous entourent. L’objet peut avoir des caractéristiques que vous ne connaissez pas, que vous ne contrôlez pas, et dont le fabricant n’est pas obligé de parler ».

L’IoT est donc bien utile pour les oreilles indiscrètes, pour les pirates comme pour les officiels, principalement à cause de la fuite de données régulière. Par exemple, au niveau des jeux vidéo, de nouveaux systèmes intelligents et moniteurs vocaux connectés en ligne envoient en permanence des informations vers le Cloud.

L’espionnage est pratiqué par les services de renseignement et les hackers

Beaucoup de gens se posent donc la question de ce que cela peut signifier, les télévisions les espionnent-elles ? Pour James Clapper, directeur du renseignement américain, pense que cela est évident « La variété et le croissance de dispositifs intelligents, récemment surnommés IoT, est une bénédiction pour les responsables du renseignement et de l’application de la loi ».

« À l’avenir, les services de renseignement pourront utiliser l’internet des objets pour l’identification, la surveillance, le contrôle, la géolocalisation, pour le ciblage ou le recrutement, ou avoir accès à des réseaux ou des informations d’identification sur l’utilisateur «  ajoute James Clapper.

_72577122_465758315-1

Les responsables du renseignement ne sont pas les seuls à vouloir utiliser ces dispositifs. Des hackers pourraient se renseigner des voleurs sur votre environnement de vie. Une cyber-attaque sur le fabricant de jouet VTech a permis à des hackers de publier les données personnelles de 6,4 millions d’enfants l’année dernière, un rappel effrayant sur la vulnérabilité des enfants sur Internet. Il est arrivé la même chose à Sony, lorsque des pirates de Corée du Nord ont volé les informations d’identification des utilisateurs.

Bien que la sécurité et la privatisation des données soient une préoccupation majeure, les jouets connectés seront achetés par des millions de consommateurs, n’étant pas au courant des risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.