in ,

La startup SparkCognition lève 6M$ pour la maintenance prédictive

maintenance prédictive amir husain iot industriell futur
Advertisement

SparkCognition, startup spécialisée dans l’intelligence artificielle et la cyber-sécurité, a clôturé une levée de fonds de 6 millions de dollars en série B auprès d’investisseurs comme Verizon Ventures et CME Ventures.

L’entreprise prévoit d’utiliser ces nouveaux fonds pour récupérer de nouveaux clients pour sa technologie de machine learning, ayant pour utilité de prédire si les systèmes d’une entreprise sont défaillants ou ont été piraté.

maintenance predictive iot startup industrie securite

Prévoir les cyber-attaques avec la maintenance prédictive

Le système de SparkCognition analyse les données provenant des périphériques de ses clients, en temps réel, dans le but d’alerter l’utilisateur des changements légers ou majeurs pouvant indiquer un problème venant le l’appareil, notamment une cyber-attaque. Le logiciel SparkCognition est capable de prévoir si des problèmes de sûreté ou de sécurité sont sur le point d’arriver. Ce type de solution peut rendre un business beaucoup plus efficace qu’avec le seul contrôle humain.

La société se concentre spécifiquement sur l’équipement des entreprises, en particulier dans le secteur de l’énergie. Elle travaille aussi avec des gouvernements disposants d’appareils connectés étant potentiellement vulnérables à une cyber-attaque. De plus, la société étudie et traite des données structurées et non structurées pour identifier le type de l’attaque.

Selon le CEO Amir Husain, un pirate pourrait infecter un système informatique connecté à un moteur ou d’une centrifugeuse nucléaire, en y implantant un virus ayant la capacité de faire dysfonctionner l’appareil en le faisant tourner plus vite. Même si cela représente quelques tours supplémentaires par minute, la machine peut facilement brûler.

Ce type de startup spécialisée dans la maintenance prédictive est indispensable, car avec le nombre croissant d’appareils connectés dans le monde, les risques d’attaques sont en constante augmentation et seront perpétuées par un nouveau genre de hacker.

advertisement

Ses investisseurs précédents, The Entrepreneurs’ Fun et Alameda Ventures, ont également participé à cette levée de fonds en série B. SparkCognition a également eu le soutien de la firme d’investissement privé MSD Capital, détenue par Michael Dell, ainsi que de la famille Barragan, qui détient la société Arca Continental. La startup n’a pas révélé le montant total des fonds qu’elle a levé.

SparkCognition avait intégré le programme informatique d’intelligence artificielle IBM Watson dans son système dès 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *