IOT

Le marché de l’IoT face à la COVID-19 : les tendances

La pandémie COVID-19 représente un défi supplémentaire pour les opérateurs axés sur IoT. Ces derniers sont déjà confrontés à une réduction des revenus de la connectivité.

Il est prévu que le nombre total de connexions IoT sans fil dans le monde passe de 1,5 milliard à la fin de 2019 à 5,8 milliards en 2029. Ce taux de croissance est inférieur à ce qui était déjà prévu. Cette situation s’explique en partie par l’impact négatif de la pandémie COVID-19. D’autres facteurs tels que l’adoption plus lente que prévu des solutions LPWA en sont également la raison.

Les conséquences de la pandémie de la COVID-19 sur le marché de l’IoT

Face à la crise du coronavirus, le nombre de connexions IoT a diminué en raison de facteurs liés à la demande et à l’offre. En effet, les entreprises ayant interrompu leurs activités ou ayant dû réduire leurs dépenses ont annulé ou reporté plusieurs contrats.

La plupart des applications liées à cette technologie connaissent une baisse de la demande pendant la pandémie. Par exemple, les véhicules connectés ont vu leur commande diminuer jusqu’à 28,8 % au cours des neuf premiers mois de 2020.

En outre, les chaînes d’approvisionnement de l’IoT ont été perturbées. Le secteur des entreprises dépendant des importations a subi les effets de mesures de confinement dans les pays exportateurs. Par ailleurs, les fabricants ont eu du mal à se procurer des puces à des prix raisonnables en raison de leur pénurie.

croissance iot 2020 2029

La connectivité LPWA et ARPC augmente à un rythme plus lent que prévu

La lenteur du déploiement des réseaux et le prix relativement élevé du matériel constituent autant d’obstacles à la croissance du nombre de connexions LPWA. Les secteurs cibles tels que l’agriculture, la smart city ainsi que les bâtiments intelligents font face à des défis importants.

Certaines entreprises du secteur des services publics ont choisi des solutions LPWA sans licence pour leurs déploiements de compteurs intelligents. La société française GRDF utilise la solution à courte portée, Wize, pour connecter 11 millions de compteurs de gaz. Quant à la société japonaise TEPCO, elle se sert de la norme WI-SUN. Ainsi, cette dernière met en service 27 millions de compteurs d’électricité.

En raison de la concurrence et d’un manque d’offres différenciées, l’ARPC passe de 0,48 USD en 2019 à 0,31 USD en 2029. Certains perturbateurs, comme 1NCE, se livrent une forte compétition sur les prix dans les appels d’offres pour les contrats de connectivité.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Ainsi, le chiffre d’affaires total de la connectivité IoT dans le monde ne passe que de 7,4 milliards USD à 19,9 milliards USD en 2029.

revenues iot lorawan

De nouvelles opportunités pour les services publics

La crise sanitaire a touché certains secteurs plus que d’autres. Les plus gravement touchés sont les industries automobiles et le commerce de détail. Tandis que d’autres, comme le milieu agricole, ont été beaucoup moins perturbés. Cependant, la COVID-19 a donné un coup de pouce à certains secteurs de l’IoT, tels que les villes intelligentes et les services publics.

Il a démontré la valeur de la capacité à gérer des systèmes à distance. Ce qui peut inciter à investir davantage dans l’IoT.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *