Wearables

[MedPi 2015] Le marché du wearable va doubler en 2015

À l’occasion de la conférence de presse GfK (le 4e cabinet d’études de marché et d’audit marketing au monde) qui s’est tenue au MedPi hier, l’accent a notamment été mis sur le marché mondial du wearable qui devrait « plus que doubler » en 2015.

2015 : un excellent millésime pour les wearables

GFK MedPi

Le cabinet GfK a étudié le marché des wearables à l’échelle mondiale et a profité de cette conférence pour confirmer aux professionnels sa santé florissante : un marché qui devrait en effet doubler en 2015. Pour appui, Gfk annonce que pour les 30 millions d’unités vendues en 2014,  ce seront 72 millions de wearables qui seront vendus dans le monde d’ici la fin de cette année. Et ce chiffre est encore plus impressionnant quand on sait que ce marché n’en est fait qu’à ses balbutiements et que tout un public féminin reste encore à conquérir. En effet, toujours selon GfK, le design des wearables est encore largement tourné vers les « early adopters » du marché qui sont en majorité des hommes de 25-33 ans. « Le potentiel de développement reste donc important, notamment dans l’Hexagone« , a  déclaré François Klipfel, Directeur Général adjoint chez GfK.

Chiffres et projections

wearables en chiffres

Selon les chiffres de Gfk toujours, en 2014, 44% des wearables vendus étaient des trackers de santé ou d’activité. En France et en Allemagne ainsi qu’en Grande-Bretagne, 36% des ventes de wearables ont été réalisées à la période de Noël. D’autre part, cette étude réalisée sur la première année de ventes des wearables a également permis à GfK de faire quelques projections : ainsi au vu des chiffres de ventes de 2014 et de 2015, on peut estimer que 114 millions de wearables seront vendus en 2016, et que les ventes seront les plus fortes en Amérique du Nord (avec 32,4 millions d’unités vendues l’an prochain), tandis que l’Amérique Latine connaîtra les ventes de wearables les plus faibles).

Black Friday : -75% sur le stockage à vie 500Go et 2To chez pCloud 🤑

Les smartwatches : fer de lance du wearable ?

apple watch
L’Apple Watch a créé le buzz à sa sortie.

En 2014, ce sont 13 millions de montres connectées qui ont été vendues dans le monde. Parmi lesquelles, 58% à moins de 50 euros, 23% entre 50 et 100 euros et 15% de 100 à 300 euros : un marché qui reste donc relativement confidentiel, avec peu de gens voulant se doter d’une montre connectée chère pour l’instant. Cependant les professionnels du secteur comptent beaucoup sur ce segment-clé, notamment grâce à l’effet buzz produit à sa sortie par l’Appel Watch (effet de « soufflé » qui malheureusement est redescendu aussi vite qu’il est monté). Mais aussi grâce à l’engouement très fort pour les montres connectées dédiées à la santé : GfK a noté que le volume de vente avait triplé entre le Q1 2014 et le Q1 2015, avec un panier moyen qui a augmenté de 100 euros pour ces montres spécifiquement. Et d’ailleurs le « best-seller » de l’année est un produit relativement cher, à pas moins de 120 euros. Au vu de l’évolution des ventes des montres connectées, GfK estime que d’ici 2 ans ce segment particulier devrait générer à lui seul 500 millions d’euros. Mais que pour cela, il faudra réussir à faire « bouger les lignes » pour que les grands industriels s’intéressent et se lancent également dans l’aventure des montres connectées ; des groupes tels que Swatch, Tissot ou encore Tag Heuer.

Le wearable en France

france

Ça semble fou, mais les wearables ne sont arrivés sur l’Hexagone pour le grand public que l’an dernier : l’occasion de tirer un premier bilan de ce nouveau marché. Les premières ventes se sont faites avec les bracelets et montres connectés  (les autres wearables n’étant à l’époque qu’au stade de développement) et l’équilibre entre les trois secteurs clés a été très bien réparti dès la première année : avec les montres connectées représentant 190 000 ventes en 2014, les montres de sport 250 000 et les trackers d’activité 200.000. Une très belle première année, puisque 640 000 consommateurs français se sont laissés tentés par les wearables dès cette première année. En ce qui concerne l’avenir, l’étude révèle également que 1,8 million de wearables seront vendus en 2015, notamment les montres et autres trackers d’activités. D’un point de vue plus global, GfK annonce que chaque foyer français comptera plus de 30 objets connectés en 2020, et qu’à la même date les ventes d’objets connectés dépasseront les 2 milliards d’unités en France.

 

 

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *