in

Micron Technology : tout savoir sur l’entreprise d’informatique

Micron Technology est un fabricant américain de mémoire et de stockage de données informatiques. La société fabrique notamment des mémoires vives dynamiques, des mémoires flash et de clés USB. Son siège social est situé à Boise, dans l’Idaho.

Micron Technology commercialise ses produits sous les marques Crucial et Ballistix. Micron et Intel ont créé ensemble IM Flash Technologies, qui produit de la mémoire flash NAND. Elle a été propriétaire de Lexar entre 2006 et 2017.

À propos de Micron Technology

Micron Technology est un leader de l’industrie en matière de solutions de mémoire et de stockage innovantes. Elle transforme ainsi la façon dont le monde utilise l’information pour enrichir la vie de tous. 

L’entreprise propose un riche portefeuille de produits de mémoire et de stockage DRAM, NAND et NOR hautes performances à travers ses marques Micron et Crucial. 

Chaque jour, les innovations que ses collaborateurs créent alimentent l’économie des données. Ce qui permet des avancées en matière d’intelligence artificielle et d’applications 5G qui libèrent des opportunités. Cela peut aller du centre de données à la périphérie intelligente, à travers l’expérience utilisateur client et mobile.

micron technology

Historique de Micron Technology

1978-1999

Micron Technology a été fondée à Boise, Idaho, en 1978 par Ward Parkinson, Joe Parkinson, Dennis Wilson et Doug Pitman en tant que société de conseil en conception de semi-conducteurs. 

Les fonds de démarrage ont été fournis par les hommes d’affaires de l’Idaho Tom Nicholson, Allen Noble, Rudolph Nelson et Ron Yanke. Plus tard, l’entreprise a reçu des fonds du milliardaire de l’Idaho J. R. Simplot.

En 1981, la société est passée de la consultance à la fabrication avec l’achèvement de sa première unité de fabrication de plaquettes, produisant des puces DRAM 64 K.

En 1984, l’entreprise est entrée en bourse. Le fondateur Joe Parkinson se retire du poste de PDG et Steve Appleton prend la relève en tant que président du conseil d’administration, président et PDG.

En 1996, une fusion à trois entre ZEOS International, Micron Computer et Micron Custom Manufacturing Services (MCMS) a permis d’accroître la taille et la portée de l’entreprise. Cette fusion a été rapidement suivie par l’acquisition de NetFrame Systems en 1997. L’objectif étant de pénétrer le secteur des serveurs de milieu de gamme.

De 2000 à aujourd’hui

En 2000, Gurtej Singh Sandhu et Trung T. Doan, chez Micron, ont lancé le développement de films à haute teneur en carbone par dépôt de couche atomique pour les dispositifs de mémoire DRAM.

Micron et Intel ont créé une coentreprise en 2005, basée sur IM Flash Technologies à Lehi, Utah. Les deux sociétés ont formé une autre coentreprise en 2011, IM Flash Singapore, à Singapour. En 2012, Micron est devenu le seul propriétaire de cette deuxième coentreprise.

En 2006, Micron a acquis Lexar, un fabricant américain de produits de médias numériques.

La société a de nouveau changé de direction en juin 2007, le directeur de l’exploitation Mark Durcan devenant président.

En 2008, Micron avait converti la fabrique de puces d’Avezzano en une installation de production de capteurs d’images CMOS vendus par Aptina Imaging. Auparavant, elle fut une fabrique de DRAM de Texas Instruments.

Micron a annoncé en juillet 2012 avoir acquis Elpida, une société japonaise et le troisième plus grand fabricant de DRAM au monde, pour 2,5 milliards de dollars.

En octobre 2018, Micron a annoncé l’acquisition d’IM Flash Technologies. Il s’agit d’une coentreprise partagée avec Intel pour 1,5 milliard de dollars en plus d’une dette de 1 milliard de dollars.

Les fluctuations cycliques de Micron Technlogy sont amplifiées par des coûts fixes importants

L’entreprise gère ses propres opérations de fabrication plutôt que d’externaliser le travail à des fonderies de semi-conducteurs. Cela entraîne des pertes importantes lorsque la demande du marché est faible. Mais cela génère également des bénéfices plus élevés dans les bons moments.

Dans le même temps, la société resserre ses coûts d’exploitation et se concentre sur la production de puces à marge plus élevée. Ces efforts ont entraîné une augmentation de 6 milliards de dollars des bénéfices d’exploitation annuels depuis 2016. La direction s’attend à générer 3 milliards de dollars supplémentaires de réduction des coûts et d’augmentation des marges. Ce, au cours des cinq prochaines années.

En supposant que la demande reste stable au cours de cette période, c’est une excellente nouvelle pour les investisseurs de Micron Technology.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.