Accueil > Business > Industrie 4.0 > [Flash] Microsoft rejoint la AllSeen Alliance pour rendre les objets connectés compatibles entre eux
Microsoft

[Flash] Microsoft rejoint la AllSeen Alliance pour rendre les objets connectés compatibles entre eux

En matière d’interopérabilité, AllJoyn, une plateforme d’interconnexion pour l’IoT manquait d’un pont pour étendre la compatibilité des objets connectés. Avec le développement par Microsoft, récemment intégré au consortium de la AllSeen Alliance, de DSB (Device System Bridge), il devient désormais possible de faire communiquer davantage d’objets entre eux, le tout en open source, grâce à l’initiative de Qualcomm, à l’origine de la plateforme AllJoyn.

La AllSeen Alliance, composée de Microsoft depuis un an, Qualcomm, Sony et autres (LG, Panasonic, Technicolor) a déclaré dans un communiqué qu’elle allait pouvoir étendre ses interfaces IoT existances grâce aux normes AllJoyn et Qualcomm en développant un langage applicatif commun. Ainsi, les développeurs pourront connecter des systèmes plus anciens ou des produits de domotique à la plateforme AllJoyn en local ou à distance.

AllJoyn

AllSeen a déclaré que le nouveau système permettait la création et la gestion d’outils virtuels grâce à ce réseau alternatif, et la création d’une application de sécurité des objets pouvant être configurée sur mesure grâce au DSB. Ainsi, que les devices soient du fait d’AllJoyn ou non, ils peuvent interagir de la même manière ensemble, grâce à l’intégration à travers une grande variété de protocoles.

« La conversion des protocoles ôte la majorité des obstacles rencontrés dans l’IoT en rendant les technologies existantes open source et interopérables », a déclaré Philip DesAutels, Directeur Senior de la division IoT au sein de la AllSeen Alliance.

« Le DSB de AllJoyn est une interface constituée pour la sécurité et l’intégration réfléchie pour les devices qui ne sont pas natifs d’AllJoyn dans l’écosystème de AllJoyn. Ceci préserve ainsi l’investissement réalisé, étire les budgets restreints et étend l’univers des possibles.« 

L’interopérabilité des objets fait partie des enjeux majeurs à atteindre pour les acteurs de l’IoT et celui qui remportera la « bataille » sera celui qui développera les meilleurs standards. Ainsi, Microsoft et la AllSeen Alliance se positionnent de façon agnostique et open source pour s’assurer d’être compétitifs. Parmi les autres acteurs du secteur, on trouve dans l’Open Interconnect Consortium des noms tels que Cisco, Intel, GE et Samsung, l’Industrial Internet Consortium (AT&T, Cisco, GE, IBM et Intel, l’IPSO Alliance, Atmel et d’autres membres tels que le Threat Group, et la ZigBee Alliance qui a récemment accepté d’entrer dans la course aux standards IoT. C’est également un souhait de Google que de s’intégrer dans ce domaine rapidement avec le lancement récent du projet Brillo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend