in

Microsoft acquiert ReFirm Labs pour améliorer la sécurité de l’IoT

Une récente enquête menée auprès de 1 000 décideurs chargés de la sécurité a révélé que 83% d’entre eux avaient été confrontés à un incident de fiabilité des micrologiciels. De ce fait, Microsoft a décidé d’acquérir ReFirm Labs. Le but est d’aider ses clients à se protéger contre ces menaces spécifiques, tant aujourd’hui qu’à l’avenir.

Pour Microsoft, les microprogrammes ne représentent pas une source de vulnérabilité potentielle. Mais la sécurisation des microprogrammes doit impérativement se faire dès maintenant. En effet, de plus en plus de dispositifs inondent le marché et étendent la surface d’attaque disponible. En rejoignant Microsoft, ReFirm Labs apporte une expertise de classe mondiale pour la sécurité des microprogrammes et des plateformes de microprogrammes Centrifuge.

Microsoft renforce la protection des puces au cloud avec ReFirm Labs

ReFirm Labs a rejoint Microsoft pour enrichir les capacités d’analyse et de sécurité des micrologiciels sur les appareils qui constituent la périphérie intelligente, des serveurs à l’IoT.

En fait, cette société a développé le fameux logiciel open-source Binwalk. Ce dernier sert à analyser des milliers de dispositifs pour vérifier la conformité des micrologiciels aux normes de sécurité. Il met en évidence les vulnérables et les expositions communes non corrigées (CVE), ainsi qu’une multitude de problèmes liés à la protection des appareils IoT.

En tant que telle, cette technologie d’analyse des micrologiciels va faire progresser les capacités existantes de Microsoft visant à favoriser la sûreté des appareils IoT et OT via Azure Defender for IoT. En fait, cette solution a récemment été améliorée grâce à la technologie issue de son acquisition de CyberX.

Ensemble, les deux entreprises visent à fournir aux fabricants d’appareils et aux clients la capacité de découvrir, protéger et évaluer les risques liés aux appareils. Elles le feront à la fois au niveau du microprogramme et du réseau. En outre, elles appliqueront des correctifs aux appareils au moyen d’une solution cloud facile à utiliser.

Comment cette nouvelle acquisition de Microsoft va-t-elle aider les clients ?

Avec l’annonce des PC Secured-core, Microsoft a déjà pris des mesures pour exploiter la puissance du cloud. En fait, son but est d’aider à sécuriser et à éliminer les écarts entre le matériel et le logiciel. La société a également créé le processeur de sécurité Pluton et, plus récemment, l’extension de secured-core aux serveurs et aux périphériques.

Cette nouvelle acquisition constitue, alors, une étape supplémentaire dans son parcours et sa capacité à sécuriser les consommateurs, notamment de leur puce au système cloud. Elle s’appuie sur plus de 3 500 défenseurs de Microsoft et sur les signaux de sécurité traités chaque jour.

ReFirm et Microsoft vont continuer à travailler ensemble pour apporter innovation et valeur ajoutée aux clients. Ces sociétés les aident à découvrir, surveiller et mettre à jour tous leurs appareils connectés au réseau. 

La technologie et l’expertise que ReFirm représente un ajout incroyable pour Microsoft. Ainsi, les deux entreprises peuvent concrétiser leur engagement d’assurer la sécurité de la puce au cloud.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

IoT : comparatif des outils open source pour développer des applications IoT

Qualcomm

Qualcomm et Georgia Smart City testent une nouvelle technologie cellulaire