in

Nike HyperAdapt : élever le gadget au rang d’Art

nike hyperadapt gadget autolaçage

Nike vient d’annoncer la sortie prochaine de sa paire de chaussures autolaçantes nommée Nike HyperAdapt. La marque de vêtements sportifs croit dur comme fer à cette « innovation ». 

La célèbre marque bien connue des sportifs, Nike, va commercialiser les chaussures Nike HyperAdapt le 1er décembre prochain aux Etats-Unis. Le principe, fournir une paire de baskets autolaçantes sous la barre des 800 dollars, 720 exactement.

La firme vante les possibilités de son innovation sur les réseaux sociaux. Les Nike HyperAdapt répondent de prime abord à un problème courant : arrêter de faire sans arrêt ses lacets. Grâce aux capteurs intégrés dans le talon des chaussures, le laçage s’enclenche quand l’utilisateur met son pied dedans. Un algorithme de pression permet de réaliser cette action sans intervention humaine.

pcloud

Deux boutons sur le côté permettent d’ajuster le serrage des lacets. L’éclairage LED placé sur la semelle indique le niveau de charge des chaussures. Oui, ces chaussures contiennent des batteries à l’autonomie de deux semaines. La recharge rapide sera de trois heures avec le chargeur dédié vendu séparément.

Nike HyperAdapt : la Pop Culture pour origine

La vidéo de présentation réalisée par le Web magazine Wired.

Après un modèle, produit en petite quantité, nommé Nike Mag et vendu aux enchères, la firme veut démocratiser un peu plus sa technologie d’autolaçage. La firme croit fermement à cette innovation inspiré du film Retour vers le futur 2. Présentée en mars dernier, la paire de Nike HyperAdapt 1.0 est une première sur le marché grand public. Pourtant, cela fait 11 ans que les ingénieurs de la marque se penchent sur cette fonctionnalité des plus discutables en terme d’utilité.

Cependant, l’équipementier pense intégrer prochainement l’autolaçage dans des modèles plus courants, vendus autour entre 100 et 200 euros. Le CEO Mark Parker avait même déclaré sur CNBC que cette technologie serait aussi importante que celle des véhicules autonomes. 

Cette analogie semble à notre sens exagérée. Si les paires de chaussures sans lacet existent, pourquoi créer quelque chose qui n’a pas vraiment un usage pertinent ? Il faut bien perpétuer une image de marque, Marty.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *