Accueil > Business > Mode et accessoire > Apple Watch Series 5 : A l’ouest pas grand-chose de nouveau
apple watch series 5

Apple Watch Series 5 : A l’ouest pas grand-chose de nouveau

Hier soir, Apple tenait sa grand-messe à San Francisco. La firme de Cupertino a notamment annoncé l’Apple Watch Series 5, un modèle qui propose peu de nouveautés.

L’on s’est habitué aux conférences du constructeur californien. La Keynote du 10 septembre servait à présenter l’iPhone 11, l’abonnement vidéo Apple TV+, Apple Gaming et, bien évidemment, l’Apple Watch Series 5. C’est ce dernier produit qui nous intéresse.

La montre connectée se dote d’un écran Retina toujours activé. Celui-ci permet de consulter l’heure sans effectuer un mouvement du poignet ou toucher la surface tactile, comme auparavant. Ces gestes ravivent maintenant la luminosité. Cette technique réduit la demande en énergie. Pour conserver une autonomie de 18 heures, la firme de Cupertino utilise un écran en polysilicium à basse température, un pilote de gestion de la consommation, un circuit intégré et un capteur de luminosité ambiante.

Apple Watch Series 5 : un système d’appel d’urgence bienvenu

L’Apple Watch Series 5 bénéficie également de fonctionnalités de localisation améliorées. Elle embarque une boussole et une mise à jour de l’app Plans. Ces deux éléments donnent à l’utilisateur la direction, la latitude, la longitude, l’inclinaison et l’altitude en temps réel. Afin de faciliter la visibilité de ces informations, les développeurs ont conçu trois Face Watches.

La seule vraie nouveauté de cette version consiste en l’intégration d’un système d’appel d’urgence à l’international. Réservé à la déclinaison 4G de la montre, il permet de joindre les secours dans 150 pays. Si la fonctionnalité de détection de chutes est activée, un message est automatiquement envoyé aux autorités compétentes.

L’Apple Watch Series 5 profite de la mise à jour de WatchOS 6 qui sera disponible le 19 septembre. Pour rappel, celle-ci ajoute un capteur de niveau sonore, un meilleur suivi des activités sportives et de la santé, ainsi que de nouveaux cadrans.

Cette année, la firme de Cupertino joue davantage sur la personnalisation et le design. L’Apple Watch Studio permet de choisir à l’achat la combinaison du boîtier et du bracelet. Après les finitions acier inox, argent et or, la marque présente les variantes en titane (naturel brossé ou noir sidéral). Par ailleurs, Hermès et Nike renouvellent leur partenariat avec le constructeur californien.

Des fonctionnalités manquent à l’appel

On notera l’absence d’une App de suivi de sommeil, un ajout attendu. De plus, l’autonomie n’évolue pas d’un iota, malgré les ajustements. Les concurrents conçoivent des produits disposant jusqu’à une semaine de batterie sans recharge. Clairement, le fabricant ne propose pas de réelles innovations. Il faut dire que l’introduction de l’électrocardiogramme l’année dernière a placé la barre haute. Pour autant, la firme s’intéresse toujours à la santé et a présenté trois études concernant les cycles menstruels féminins, l’audition et l’activité cardiaque.

En précommande dans 41 pays, l’Apple Watch Series 5 sera disponible en magasin le 20 septembre. La version GPS coûte 449 euros et il faut compter 549 euros pour la déclinaison GPS+ cellulaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *