in

Nokia et NXP Semiconductors se concentrent sur les moyens d’améliorer l’efficacité énergétique 5G

NXP Nokia

Nokia et NXP Semiconductors ont participé au salon NXP Connects 2021. Ces deux entreprises ont discuté des besoins en solutions 5G économes en énergie. Elles ont souligné que la taille et le poids de la radio sont primordiaux pour réduire la consommation énergétique de la radio.

En 2018, NXP Semiconductors et Nokia ont reçu le prix de l’innovation CATRENE. En fait, cette récompense a été décernée pour le développement de technologies rentables, hautement intégrées et efficaces sur le plan énergétique. Par ailleurs, ces technologies ont pour but de soutenir le déploiement de la 5G.

Nokia et NXP s’efforcent de rendre les technologies 5G plus durables

Lors du salon NXP Connects 2021, Paul Hart, directeur général de la division Radio Power de NXP, s’est entretenu avec Ossi Timonen de Nokia. Les deux protagonistes ont admis que lorsqu’il s’agit de réduire la consommation d’énergie radioélectrique, la taille et le poids de l’équipement jouent un rôle primordial.

Pour Ossi Timonen, il faut absolument réduire la taille et le poids du portefeuille radio. Cette taille dépend de la consommation d’énergie. En effet, qui dit utilisation des ressources énergétiques dit pollution, c’est-à-dire émissions de CO2.

Paul Hart a indiqué qu’étant donné que les opérateurs ne font que multiplier les équipements de réseau, NXP cherche à « favoriser l’intégration » de ses produits radio. Ainsi, la dimension des circuits imprimés sera considérablement réduite. D’ailleurs, dans certains de ses derniers produits, la société a pu réaliser jusqu’à 50 % de réduction.

Cela permet de minimiser la taille de l’unité radio. En particulier dans les systèmes où de nombreux canaux différents doivent être utilisés. Il a également évoqué l’importance de favoriser l’intégration en combinant les fonctionnalités d’émission et de réception ou plusieurs de ces canaux dans un seul facteur de forme.

Nokia et NXP comptent offrir des solutions de pointe pour le marché de la 5G

M. Timonen a déclaré que Nokia cherche à réduire de moitié ses émissions de CO2 d’ici 2030. Cette initiative vise à « s’assurer que l’entreprise est prête à relever le défi que représente ce secteur pour l’avenir. »

Hart a évoqué l’usine de fabrication de nitrure de gallium (GaN) que NXP a ouverte à Chandler, en Arizona. Cette installation montre comment l’entreprise répond à l’appel à l’innovation. De fait, elle investit dans la commercialisation à grande échelle de produits plus économes en énergie. Hart a expliqué que le GaN permet d’obtenir plus de puissance à une fréquence plus élevée par rapport aux possibilités antérieures avec la même consommation d’énergie.

Cela signifie que les systèmes 5G plus complexes peuvent être construits avec une puissance et une bande passante étendues. Cela permet de délivrer ces signaux à haut débit et à faible latence. En outre, les produits que NXP créera en 2022 porteront sur l’efficacité audio, ainsi que sur la réduction de la charge de travail numérique.

Timonen a estimé que les amplificateurs de puissance représentent environ 50 % de la consommation totale d’énergie de la station de base. 30 % de cette consommation provient des parties numériques, ce qui confirme la conclusion de Hart.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.