in

OQ Technology achève la mise en service en orbite de son nanosatellite Tiger

OQ Technology prouve avec succès que la localisation à l’intérieur d’une voiture en mouvement est possible grâce à son nanosatellite 5G IoT. Cet opérateur de satellites 5G va ainsi commencer la démonstration des cas d’utilisation par les clients.

Selon le fondateur et PDG d’OQ, la réalisation de la phase IOC et les tests réussis étaient une étape cruciale pour commencer à générer des revenus via le satellite. Elles permettent de faire progresser la constellation avec d’autres satellites qui seront lancés au début de 2022. En plus, OQ va également  négocier avec des partenaires de puces cellulaires pour étendre la capacité d’accès par satellite à l’échelle mondiale. 

OQ Technology termine avec succès la mise en service en orbite (IOC)

Après le succès du lancement et de la phase d’orbite précoce (LEOP), OQ Technology a commencé sa phase de mise en service en orbite le 15 août. La société a effectué diverses opérations pour vérifier les performances de la charge utile du satellite. Cette dernière a fonctionné sans problème sur les liaisons montantes et descendantes dès le premier allumage. OQ a également testé et calibré ses stations de travail dans divers environnements fixes et mobiles dans le désert et pour une utilisation en intérieur.

Au cours des essais, OQ a pu envoyer la position GPS du terminal au satellite depuis l’intérieur d’une voiture en mouvement rapide sans ligne de vue directe sur le ciel. Même enfoui dans le sable du désert, le terminal a continué à envoyer des signaux au satellite, ce qui le rend idéal pour de nombreuses applications agricoles. Le rapport signal/bruit élevé a dépassé les attentes élevées d’OQ.

OQ vise à connecter 70 à 80 % du monde sans accès à Internet

Le fait de pouvoir suivre les terminaux même à l’intérieur et couvert de saleté ajoute d’autres possibilités de services à offrir à nos clients. Cela ouvre la porte à de nombreux cas d’utilisation potentiels que les autres opérateurs de satellites ne peuvent pas fournir. De plus, cette solution démontre l’impact et les possibilités de cette nouvelle génération de 5 G par satellite.

 Par conséquent, un protocole d’accord est sur le point d’être signé avec un institut de recherche respecté pour collaborer sur les services par satellite au Moyen-Orient et en Afrique. Cette collaboration pourrait constituer un premier pas dans cette direction.

Au cours des prochaines années, OQ Technology prévoit de lancer une constellation de 72 satellites. Cette dernière fournira des communications 5G IoT et machine to machine (M2M). Sa technologie de « tour cellulaire dans le satellite » fournira à terme une connectivité mondiale en temps réel avec une communication ultra-fiable à faible latence (URLLC).

OQ vise à offrir des opportunités pour les applications tolérant la latence. En particulier l’agriculture intelligente, la mesure et la surveillance de l’environnement. En fait, cet aspect concerne la mesure des gaz dangereux dans les champs de pétrole et de gaz ou le suivi de la corrosion dans les tuyaux. Il faut ensuite passer à des applications fonctionnant davantage en temps réel. Y compris les alarmes, le suivi, la détection des fuites, la robotique, les voitures intelligentes et le contrôle des drones.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.