oracle iot ddos dyn

Oracle acquiert Dyn, la société victime de l’attaque DDoS d’octobre

La société de service aux entreprises Oracle vient d’annoncer qu’elle avait acquis Dyn, le populaire fournisseur de DNS qui avait été l’objet d’une attaque informatique massive en octobre, ayant paralysé les sites les plus populaires du monde.

Oracle envisage d’ajouter la solution DNS de Dyn à sa plus grande plateforme de Cloud Computing, qui offre déjà une grande variété de produits Infrastructure-as-a-Service (IaaS) et Platform-as-a-Service (PaaS), en concurrence avec des entreprises comme Amazon Web Services.

L’idée de racheter Dyn était déjà d’actualité avant la cyberattaque. Oracle et Dyn n’ont pas divulgué le montant de la transaction, bien que Dyn ait déclaré que cela était aux environ de 600 millions de dollars.


Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud


ddos-attaque-duc-dao-shutterstock

Oracle n’est pas non plus à l’abri des attaques. En août, l’entreprise avait déclaré que ses propres systèmes informatiques avaient été violés. Dyn gère 40 milliards de décisions d’optimisation du trafic pour 3500 clients au quotidien. Parmi ces clients, on compte Netflix, Twitter, Pfizer, CNBC, et bien d’autres.

Selon Thomas Kurian, président du développement de produit chez Oracle « Oracle propose déjà des solutions IaaS et PaaS pour les entreprises qui gèrent et créent des applications internet et des services Cloud ». Il ajoute que « Le DNS très évolutif et mondial de Dyn est un composant essentiel et une extension naturelle de notre plateforme Cloud ».

Aucune mention de la cyberattaque DDoS d’octobre

Dans une lettre à ses clients et partenaires, Kurian ne mentionne pas du tout l’attaque DDoS de Dyn, qui avait été stimulée par le Botnet Mirai. Au lieu de cela, il a mis en lumière comment la plateforme de Dyn « surveille, contrôle et optimise les applications et les services Cloud pour offrir un accès plus rapide, réduit le temps de chargement des pages pour une plus grande satisfaction des utilisateurs finaux ».

« Les clients d’Oracle Cloud auront accès aux informations de performances qui les aideront à optimiser les coûts en infrastructures, à maximiser les revenus liés aux applications et aux sites web, ainsi que la gestion des risques » avait déclaré Kyle York, directeur de la stratégie chez Dyn.

primary_logo

Sur le long terme, Oracle pourrait potentiellement fusionner certaines des opérations existantes de Dyn. «  Oracle est actuellement en train d’étudier la feuille de route de Dyn et fournira des conseils aux clients en se basant sur la politique de communication des produits standards d’Oracle ».

L’entreprise Dyn a mobilisé près de 86 millions de dollars auprès d’investisseurs comme North Bridge Venture Partners et Pamplona Capital Management. PitchBook a évalué le financement total à plus de 100 millions de dollars.

Dyn est la 114e acquisition d’Oracle. La société a récemment réalisé d’autres acquisitions pour compléter ses services d’entreprise Cloud. Ces acquisitions comprennent des startups de sécurité comme Palerra et Netsuite pour 9,3 milliards de dollars. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *