in ,

IBM et Pfizer mesurent les symptômes de Parkinson grâce à l’IoT

parkinson santé iot vieux

IBM & Pfizer viennent de s’associer pour tenter de trouver un moyen de mesurer la maladie de Parkinson. Ils ont mis au point une expérience pour tenter de suivre les symptômes des patients en continu. 

Lorsque vous prenez une entreprise technologique et une entreprise pharmaceutique pour tenter de comprendre la maladie de Parkinson, il en résulte un projet utilisant des capteurs placés sur le corps et dans la maison, fournissant une mesure continue des symptômes et l’impact qu’ils ont sur la vie du patient.

Une solution pour mesurer les symptômes de Parkinson tout au long de la journée

Aujourd’hui, il est très difficile de suivre les symptômes de la maladie de Parkinson, car ils peuvent considérablement varier tout au long de la journée et les médecins ne voient leur patient que périodiquement. Il n’y a donc aucune mesure significative de la maladie, ce qui est un défi pour les patients, les médecins et les chercheurs.

watson-ibm-docteur

En général, pour compenser cela, les médecins demandent à leurs patients de tenir un journal sur leurs symptômes, mais cela ne donne pas une analyse fiable des symptômes, car ce n’est pas une méthode objective.

C’est pourquoi IBM & Pfizer ont pour projet d’expérimenter le placement de capteurs autour de la maison et sur le corps d’un individu. Ces capteurs pourront dégager un flux continu de données. Elles seront recueillies, traitées et retranscrites dans un tableau de bord pour leur donner un sens.

Le rôle de Pfizer est en relation avec les médicaments utilisés pour traiter la maladie. Aujourd’hui, le défi de la science est de trouver le dosage parfait pour un traitement tout au long de la journée. Grâce à la solution développée par IBM & Pfizer, il sera peut-être possible de récolter des données précises sur les symptômes afin de fournir une dose personnalisée aux patients.

« Nous pouvons redéfinir les résultats avec une surveillance 24/7, en combinant l’expertise scientifique, médicale et réglementaire de Pfizer et la capacité d’IBM à intégrer et à interpréter des données complexes de manière novatrice » déclare Mikael Dolsten, le président R & D de Pfizer Worldwide.  mfile_55_1025742_1

Un pack de capteurs sera commercialisé si l’experience est un succès

Cette experience aura lieu au centre de recherche d’IBM, où ils envisagent de construire un appartement expérimental avec cuisine, salle de bain, chambre et salle de séjour pour commencer à tester différents capteurs dans l’espace. Ils comptent également travailler avec des gens atteints de la maladie de Parkinson et d’autres en bonne santé pour avoir une vision claire de la façon dont différents types de personnes réagissent à ce genre de mesure.

Alors que les capteurs au sein de l’habitat signaleraient des activités comme l’entrée dans une pièce ou l’ouverture d’une armoire, les capteurs corporels fourniraient des mesures très précises de l’activité de la personne dans une pièce en particulier.

À long terme, l’espoir est de sortir cette expérience du laboratoire et de trouver le pack de capteurs idéal, à un prix plutôt abordable, facile à installer et à entretenir, dans le but qu’il soit utilisé par le plus grand nombre.

Plus largement, le but n’est pas juste d’analyser précisément les symptômes de la maladie de Parkinson, mais également de voir si cette solution peut être utilisée pour un ensemble de maladies.

Qui dit capteurs, dit récolte de données en tout genre sur vous et dans votre environnement. IBM voit certainement un moyen de faire du business de données et d’analyse avec cet ensemble de capteurs. Mais le but premier de cette initiative reste d’améliorer la vie des gens avec la technologie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.