Accueil > Business > Industrie 4.0 > Parrot envahit le Capitole

Parrot envahit le Capitole

Le Bepop drone de chez Parrot investit le Capitole lors d’une démonstration. C’est le vice-président sénior de 3D Robotics qui en est à l’initiative lors d’une audience au Congrès américain.

Les drones ont le vent en poupe

Les drones sont à la mode. Le projet InventAIRy propose de les utiliser pour faire l’inventaire des stocks, ils pourraient être utilisés par les photographes de mariage, ils permettraient la création de nouveaux emplois…

Et le leader, c’est Parrot avec ses drones pour grand public. Le Bepop drone de la société d’Henri Seydoux a eu la chance de voler au sein du Capitole.

Intégrer des drones commerciaux

C’est Colin Guinn, vice-président des ventes chez 3D Robotics, qui a fait voler ce drone. Le but : aborder l’intégration des drones commerciaux dans l’espace aérien des Etats-Unis.

En effet, à moins d’avoir une dérogation, aux Etats-Unis, les drones ne peuvent pas voler pour usages commerciaux. La FAA, l’agence fédérale de l’aviation civile américaine ne les juge pas assez sûrs et ne préfère pas prendre de risque.

Les géants Google et Amazon qui ont pour projet de permettre la livraison par drone sont quant-à-eux impatients que les drones commerciaux soient autorisés.

Les Etats-Unis sur la voie du changement ?

L’année dernière, Obama annonçait vouloir réguler le vol des drones commerciaux et six sites testaient leur généralisation et leur sécurité.

Les Etats-Unis semblent vouloir faire avancer la situation et l’utilisation des drones commerciaux. Les drones avancent à une vitesse folle, leur développement et leurs possibilités sont énormes. Ils prennent une place considérable dans la société, au point que les Etats-Unis ne pourront pas y couper.
Les premiers vols officiels sont prévus pour cette année (2015). Réponse bientôt ?

drone parrot ipad

 

Source : smartdrones.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *