Accueil > Smart City > The Opportunity Project : le plan d’Obama pour les Smart Cities
Obama

The Opportunity Project : le plan d’Obama pour les Smart Cities

A quelques mois de la fin de son mandat, l’administration Obama a annoncé l’Opportunity Project, un plan visant à promouvoir l’ouverture des données publiques pour, notamment, favoriser le développement de villes intelligentes.

The Opportunity Project

A en croire le magazine américain Wired, le président Obama serait plutôt favorable à l’idée des Smart Cities (et nous, on s’y connaît en Smart City). C’est en tout cas l’idée qui ressort de son Opportunity Project, une initiative qui vise à rendre les données fédérales et locales disponibles en ligne. Si ce projet a surtout comme idée de fluidifier la transmission d’information et d’améliorer l’efficacité du gouvernement, il aide aussi les développeurs qui souhaiteraient travailler sur des applications tournées vers la Smart City.

Pour l’instant, le site de l’Opportunity Project ne donne accès qu’aux données fédérales et de neuf grandes villes, incluant Washington D.C., New York et San Fransisco. Des données embrassant de très nombreux secteurs, allant de la criminalité aux transports, en passant l’éducation, le fisc ou l’immobilier. C’est l’ambition de cet Opportunity Project de fonder toute l’infrastructure pour la récolte de ces données et leur mise à disposition auprès des développeurs souhaitant rendre les villes plus intelligentes.

Maison Blanche

La Smart City vue par Obama

DJ Patil, l’un des scientifiques qui a travaillé sur ce concept de données ouvertes à la Maison Blanche, précise que c’est du président Obama lui-même qu’est venue l’idée. Il explique :

« Le Président s’est vraiment concentré sur l’idée de comment obtenir la force des données au profit de tous les Américains. Nous ne devrions pas considérer la technologie comme radicale ou révolutionnaire à moins qu’elle impacte sur chaque personne. »

Quoi qu’il en soit, les gouvernements locaux n’ont pas les moyens d’investir dans ce genre  de technologie. Avec l’Opportunity Project, la Maison Blanche espère surtout inspirer les développeurs à construire les outils qui rendront plus facile l’accès à ces informations.

« Nous avons basculé dans un modèle où les gens sont vraiment encouragés à s’occuper de leurs communautés », continue Patil. « Favoriser cette communauté, où les gens peuvent se rassembler autour de hackatons ou autres, est extrêmement puissant. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend