Accueil > Tech > Composants > Selon les Nations Unies, l’IoT a porté l’import des produits IT en 2017
imports produits it

Selon les Nations Unies, l’IoT a porté l’import des produits IT en 2017

Selon la division “Commerce et Développement” de la conférence des Nations Unies (CNUCED), la demande en composants utilisés dans le cadre de l’Internet des Objets a porté à 2,1 billions de dollars la valeur des importations internationales de produits IT en 2017.

La croissance des importations de produits IT s’avérait légèrement plus rapide que le commerce de marchandises en 2017. Il représentait 13,4 % du total des articles vendus, soit la plus forte augmentation depuis 2015. Selon la CNUCED, cela reste cependant en deçà du record de 16,1 % observé lors du boom des sites web en 2000.

À titre de comparaison, le programme de l’ONU souligne que les équipements de transport et de machines compte pour 37 % du total des biens importés en 2017. Les denrées alimentaires représentaient, elles, 8 %.

La vente de produits IT portée par l’importation de composants

cnuced produits it

Parmi les produits IT les plus vendus, le commerce des composants électroniques bénéficiait d’un taux de croissance annuel de 8 %. Les ordinateurs et les appareils grand public profitaient eux d’un CAGR de 9 %. En 2017, le marché des capteurs représentait une valeur de 829 milliards de dollars (39 % des produits IT). D’autre part, il s’était vendu 532 milliards de dollars d’équipements de télécommunications (25 %).

Selon Shamika N. Sirimanne, directeur de la division technologique et logistique de la CNUCED, “c’est la première fois que les importations de produits IT ont rebondi depuis 2014, affichant une croissance annuelle de 6 % et apportant un répit aux dernières années de déclin”. Le dirigeant assure que l’IoT joue pour beaucoup dans ce regain d’activité. En effet, ce secteur bénéficie d’un développement “sans précédent depuis 2015”. “Cette tendance pourrait être accentuée dans les années à venir”, affirme-t-il.

L’Allemagne et les Pays Bas, les deux pays européens qui profitent de cette croissance

Le rapport de la CNUCED met également en lumière les 10 plus gros exportateurs de biens électroniques en 2017. Sans surprise, la Chine domine le marché des produits IT. Elle bénéficiait d’un CAGR de 10 % entre 2016 et 2017. Le deuxième n’est autre que la Corée du Sud, grâce à un taux de croissance annuel de 29 % sur la même période. Taiwan clôt le peloton de tête (CAGR à 15 %). Côté européen, l’Allemagne se positionne à la cinquième place de ce classement devant les États-Unis. Les Pays-Bas prennent la dixième . Par ailleurs, les 10 premiers s’approprient 86 % du total du marché des importations IT en 2017.

Les plus gros acheteurs de produits IT sont les États-Unis, suivi par la Chine et Hong Kong. Singapour accapare la cinquième place devant le Japon. Encore une fois, les deux nations européennes les plus demandeuses sont l’Allemagne (4e) et les Pays-Bas (10e).

Enfin, les rédacteurs du rapport précisent que les pays en développement ont une forte préférence pour l’importation d’équipements de télécommunications. Le reste du monde dispose d’un panier moyen équilibré entre les différentes sortes de produits IT.

Alors que la plupart des entreprises se basent sur les prévisions des cabinets comme Gartner, observer des chiffres précis obtenus par une autorité internationale rassure quant aux performances d’un marché porteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend