in ,

Qualcomm mise sur les montres connectées pour enfants

montres connectees enfants qualcomm

Le 26 juin 2018, Qualcomm a annoncé la commercialisation prochaine du SoC Snapdragon Wear 2500, une plateforme prévue pour alimenter des montres connectées pour enfants.

Deux ans après avoir introduit ses derniers processeurs pour montres connectées, un des responsables de Qualcomm avait révélé l’annonce prochaine d’une nouvelle génération de chipsets dédiés. Ce sont au moins deux processeurs qui devaient être dévoilés à l’automne 2018, en même temps qu’une smartwatch d’un grand constructeur. Finalement, Qualcomm a profité du Mobile World Congress de Shanghai pour annoncer le Snapdragon Wear 2500.

Le fondeur américain surprend quelque peu son monde en annonçant ce nouveau SoC. En effet, ce dernier est conçu pour intégrer des montres connectées pour enfants. Un marché florissant en Asie et aux États-Unis, pas vraiment en Europe. Selon Qualcomm, le Snapdragon Wear 2500 offre une autonomie étendue tout en intégrant un module de communication 4G.

Qualcomm mise sur la 4G et une meilleure autonomie

Le constructeur promet une durée d’utilisation 14 % plus longue que ce soit en mode actif ou en mode veille. Pour obtenir ce résultat, Qualcomm a réalisé plusieurs optimisations notamment la gestion du Bluetooth, de l’engin de géolocalisation, l’amélioration du processeur ou encore du logiciel de gestion du modem.

Grâce au module 4G et au nouveau système de navigation par satellite, le Snapdragon Wear 2500 permet d’apporter une géolocalisation plus précise à une montre connectée pour enfants. L’objectif, permettre aux parents de mieux suivre leurs enfants. Les responsables de la famille peuvent également utiliser le geofencing afin d’être notifié quand ils sortent d’une zone définie.

Les montres connectées pour enfants rassureront davantage les parents

Qualcomm ajoute à son SoC le support d’un capteur photo de 5 mégapixels. Certaines montres connectées pour enfants pourront ainsi embarquer une caméra facilitant les appels vidéo. Le microphone intégré autorise non seulement les appels, mais aussi d’enclencher à la voix un assistant personnel. La reconnaissance des gestes offre de nouvelles possibilités aux développeurs d’applications et la présence d’une puce NFC indique que l’intégration d’un portefeuille numérique pour le paiement sans contact est possible. Le SoC supporte également les capteurs de mesure d’activité afin de se renseigner sur la santé des enfants.

La plateforme développée par Qualcomm repose sur une architecture ARM Cortex A-7, un processeur quatre coeurs. Il est couplé à un GPU Adreno, un composant essentiel pour gérer les interfaces animées et le service de messagerie avancée.

Le Snapdragon Wear 2500 exploite une version modifiée d’Android O, spécialement conçue pour les montres connectées pour enfants. De plus, le système d’exploitation n’a besoin que de 512 Mo pour fonctionner.

Huawei est le premier fabricant de montres connectées pour enfants à utiliser le chipset de Qualcomm. De son côté, InvenSense, une entreprise spécialisée dans la fabrication de capteurs, a été sollicitée pour proposer davantage de solutions compatibles avec le Snapdragon Wear 2500.

Le constructeur a précisé qu’il avait commencé les livraisons des premiers échantillons commerciaux à ses partenaires. Le kit de développement sera plus largement disponible lors du troisième trimestre 2018 auprès du distributeur Intrinsyc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.