Accueil > Business > Rachat de FitBit : accord trouvé avec Google qui sort les gros billets
fitbit google

Rachat de FitBit : accord trouvé avec Google qui sort les gros billets

FitBit a donné son accord pour être racheté par Google. Le montant de la transaction s’élèverait à 2,1 milliards de dollars.

Nous vous annoncions il y a quelque temps que FitBit étudiait la possibilité de se mettre en vente. Parmi les investisseurs potentiels, Alphabet, maison mère de Google, s’était montrée intéressée. L’accord a été validé vendredi premier novembre. En effet, le spécialiste des bracelets et montres connectés est racheté pour la somme de 7,35 dollars par action. Cela correspond à un total de 2,1 milliards de dollars par Google.

À la suite de ce marché, FitBit devrait intégrer directement Google. La marque rejoint ainsi les autres sociétés rachetées par le géant du net, comme Nest. Le fabricant d’accessoires précise néanmoins que les notions de vies privées et de sécurité sont primordiales pour elle et font partie de l’ADN de l’entreprise. C’est pourquoi les données des utilisateurs recueillies par les bracelets et les montres connectés ne pourront pas être utilisées par Google Ads.

Google se place sur le marché des accessoires connectés

En revanche, FitBit aura à sa disposition l’expertise en matière de systèmes intelligents, les plateformes et les ressources de Google pour proposer des produits toujours plus performants, innovants, mais aussi accessibles au plus grand nombre. Comme James Park, PDG de FitBit le rappelle : « cela fait plus de 12 ans que la société s’est attribué une vision audacieuse, celle de rendre le monde plus sain ». Un objectif partagé par les 28 millions d’utilisateurs qui se servent de leurs produits tous les jours.

En faisant l’acquisition d’un des pionniers de l’univers des bracelets connectés, Google entend accélérer sa présence sur ce marché porteur et en pleine expansion. La firme de Mountain View compte ainsi introduire sa nouvelle gamme d’accessoires connectés Made by Google. C’est là un moyen pour ne pas se laisser distancer par Apple et Samsung. Mais également par les Chinois Huawei et Xiaomi, quand bien même ils possèdent déjà une avance confortable.

La transaction devrait se finaliser en 2020, tant qu’elle est approuvée par les actionnaires de FitBit. Il faut aussi qu’elle respecte toutes les conditions indiquées pour ce rachat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *