Siège de PwC

La Santé connectée, nouvel enjeu pour les patients et les professionnels

Le rapport annuel sur la santé de PwC, réalisé auprès de 1 000 consommateurs américains, présente les appareils connectés aux smartphones comme faisant partie du top 10 des nouvelles tendances en matière de santé pour 2016.

Les applications connectées à des appareils médicaux connectés vont prendre un nouveau tournant en 2016, notamment grâce à la collecte de données qui pourrait donner naissance à des services ultra personnalisés. 73% des patients sont même prêt à communiquer leurs données personnelles si cela peut amener à procurer un meilleur diagnostic et à soigner un plus grand nombre de patients.

On apprend alors qu’en 2013, seulement 16% des consommateurs interrogés possèdent une application santé sur leur smartphone. En 2015, il s’agit de 32%.

infographie sur l'utilisation des écrans

Selon ce rapport, on constate alors qu’en 2016, des millions de consommateurs américains auront leur première consultation par vidéo, recevront leur prescription par une application santé et utiliseront les outils de diagnostics grâce à leur smartphone.

Une adoption qui va s’opérer grâce aux professionnels

De nouvelles expériences pour ces personnes qui apporteront une toute nouvelle façon de prendre soin de soi, c’est-à-dire à toute heure, quel que soit l’endroit où on se trouve. Un changement radical donc dans la relation patient/médecin.

Afin de donner envie aux patients de considérer l’adoption de ces nouveaux appareils, les professionnels de la santé leur proposent d’ores et déjà d’utiliser des bracelets connectés, des balances connectées ou encore des consultations virtuelles.

Pour ce qui est des problèmes de sécurité, ces appareils posent bien entendu problèmse pour la plupart des personnes qui ne souhaitent pas voir leurs données médicales utilisées à mauvais escient ou même être piratées. Les entreprises devront donc mettre en place des mesures préventives afin de maintenir un niveau de confiance entre eux et leurs clients.

graphique sur la cybersécurité

On peut d’ailleurs très bien voir sur ce schéma que 50% des personnes interrogées repenseront à deux fois avant d’utiliser un appareil connecté après un incident de piratage.

Selon PwC, les conditions de santé mentale coûtent chaque année 440 milliards de dollars aux entreprises américaines. Les nouvelles technologies ont donc tout intérêt pour ces compagnies à créer de nouvelles solutions pour traiter les patients et surtout diminuer ces coûts.

Une tendance qui semble intéresser les patients également. 72% des consommateurs âgés entre 18 et 44 ans seraient d’accord pour utiliser la téléconsultation. Un nombre qui passe à 43% lorsqu’il s’agit des personnes de plus de 45 ans. Pourtant, ces solutions pourraient bien changer la vie des personnes plus âgées.

Pour lire le rapport complet en anglais, cliquez ici.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *