Accueil > Business > Industrie 4.0 > Schneider Electric aide ses partenaires à connaître la rentabilité des solutions IoT
Schneider Electric iot

Schneider Electric aide ses partenaires à connaître la rentabilité des solutions IoT

Alors que l’Internet des Objets est en pleine croissance dans l’industrie, les grands CEO de la fabrication ont à se soucier d’une seule chose : la rentabilité.

C’est pourquoi Schneider Electric offre à ses intégrateurs de systèmes un outil pour aider les clients à optimiser tous les actifs d’une usine. Cela montre notamment que l’IoT n’optimise pas seulement l’efficacité et la sécurité industrielle, mais aussi la rentabilité.

« Nous lançons un concept intitulé Profit Engine, afin de l’associer à notre chaîne d’intégration de systèmes », a déclaré Peter Martin, vice-président de l’innovation et du marketing chez Schneider Electric. « Si vous parlez à un CEO, sa première question sera « Comment cela améliore-t-il ma rentabilité ? ». Nous sommes concentrés sur ce problème actuellement. Nous avons trouvé des moyens brevetés pour mesurer la rentabilité de nos clients jusqu’au niveau de l’équipement ».

Contrôler les variables commerciales en temps réel

Par l’intermédiaire d’un outil appelé Smart Control, l’entreprise peut gérer et contrôler toutes ses variables commerciales dans le cadre d’une stratégie unifiée. Ainsi, la gestion peut mieux comprendre ce que signifient les variables en temps réel au niveau de la rentabilité globale. Par exemple, les opérateurs de la fabrication peuvent suivre les profits de leurs pompes, soupapes et contrôleurs logiques programmables.

Schneider Electric espère que ses partenaires, qui incluent des intégrateurs de systèmes axés sur la technologie opérationnelle, des distributeurs et des revendeurs à valeur ajoutée, pourront tirer parti de l’outil Smart Tool. 

« Je vois beaucoup de confusions entre IoT et IIoT. Il y a beaucoup de personnes qui en parlent avec des opinions tranchées. Ce n’est pas encore bien défini, mais il y a beaucoup de promesses », a déclaré Martin.

Jeff Murray, président de Control Point, un fournisseur de solutions technologiques opérationnelles, a déclaré que Schneider Electric avait promu des discussions sous l’égide de son EcoStruxure, une architecture système ouverte permettant d’exploiter les possibilités offertes par l’IoT. 

La concurrence dans l’espace industriel continue de se resserrer, d’autant plus que d’autres fournisseurs de technologies opérationnelles, comme GE et Siemens, commencent à développer leurs stratégies en ciblant les secteurs de niche de l’écosystème de la fabrication

Schneider Electric continue à travailler avec ses partenaires pour les aider à transformer leurs entreprises et à générer des ventes autour d’opérations de fabrication. Selon la firme de recherche de marché IDC, il s’agit du cas d’usage IoT ayant connu le plus important investissement en 2016, avec 102,5 milliards de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend