schneider electric salon iot santé

Les solutions smart building et smart grid de Schneider Electric

Le salon Innovation Summit organisé par Schneider Electric se tenait aujourd’hui au Parc des expositions de la porte de Versailles. Le thème principal de l’événement était « Vivre et travailler en 2030 », et détaillait le futur de l’énergie et de l’industrie pour les particuliers et les professionnels.

Sur plus de 3000 m², on a pu découvrir de nombreux stands, des démonstrations grandeur nature et assister à des tables rondes à propos des sujets importants sur l’efficacité et le développement économique grâce à l’IoT.

L’exposition était détaillée en 5 grandes parties : le bâtiment connecté, l’éco-quartier, l’habitat connecté, les centres de données et l’industrie.

Découvrez notre lead marketplace I.T

Pour cette édition, nous avons choisi de détailler chaque innovation signée Schneider Electric dans les catégories des bâtiments connectés (smart buildings) et des eco-quartiers (smart grids)Applications, logiciels, systèmes de maintenances et objets connectés ont été présentés de manière à être testés par les visiteurs.

Les solutions de Schneider Electric pour les smart buildings 

Un répartiteur général informatique a pour fonction principale de gérer des appareils informatiques installés dans une infrastructure. Ce répartiteur intelligent est capable d’optimiser la fiabilité du réseau et réduire les coûts d’exploitation. Lors du salon, les logiciels de gestion et de supervision en temps réel, Orgabat et Actassi On, ont été présentés.

IMG_0320

Ces armoires à données contiennent notamment des moniteurs Power Tag connectés à chaque source d’énergie présente dans le bâtiment. Ces appareils sont capables de récolter des données afin d’optimiser la consommation de l’ensemble de l’infrastructure. L’intérêt de connecter un tel moniteur est sa simplicité d’installation et sa connexion possible avec n’importe quel appareil.

Accompagné d’un logiciel appelé Ecoreal, il est possible de récupérer des données déjà traitées concernant le bâtiment partout et à tout moment. Cette solution comprend le comptage, les mesures, la qualité le l’énergie et des alertes en cas d’anomalie. De plus, ce tableau est conçu pour répondre aux nouvelles normes.

Suivant Précedent

IMG_0321

 

IMG_0327

Suivant Précedent

Ensuite, nous avons eu l’occasion de découvrir des solutions pour automatiser et superviser les grands et moyens bâtiments. Pour ce qui est des grands bâtiments, Schneider Electric propose SmartStruxure, une solution pour optimiser et simplifier la gestion technique du bâtiment intelligent. Cela permet de mesurer ainsi que de gérer et améliorer la performance d’un bâtiment durant toute sa durée de vie, afin de réaliser des économies importantes. La plate-forme StruxureWare facilite les échanges et l’analyse de données correspondantes aux systèmes d’éclairage de chauffage et autres dispositifs de consommation d’énergie.

IMG_0333

Pour les bâtiments inférieurs à 10 000 m2, il existe d’autres solutions permettant de gérer les énergies et piloter le bâtiment avec un ensemble de dispositifs. On retrouve donc une multitude de capteurs connectés aux dispositifs d’un hôtel ou de bureaux. Pour les hôtels, cette solution fonctionne avec une carte nominative que l’on active une fois qu’on arrive dans la pièce pour déclencher les énergies et ainsi faire des économies en notre absence. À la place de l’interrupteur d’éclairage, on retrouve un lecteur de carte. Des détecteurs de mouvement sont également présents dans les pièces pour définir à quel moment ouvrir les volets et déclencher le chauffage. Ces données seront utiles pour protéger l’habitat des intrus et optimiser la consommation d’énergie en fonction du passage. Les volets pourront également se fermer à certaines heures de la journée, quand les rayons de soleil peuvent éblouir.

Au niveau des espaces de bureau, pour améliorer la qualité de vie, on retrouve des capteurs pour l’éclairage, pour la qualité de l’air et des actionneurs de chauffage lorsque la température est fraîche. Les grosses entreprises pourront également bénéficier d’un contrôleur d’espace permettant d’optimiser les lieux de travail en réorganisant les bureaux si trop d’employés travaillent au même endroit.

Suivant Précedent

IMG_0322

 

IMG_0323 

IMG_0324

 

Suivant Précedent

La solution suivante a été conçue dans le but de réaliser des économies, améliorer l’exploitation et la performance des bâtiments intelligents. Évidemment, les opérateurs et les gestionnaires immobiliers, pourront contrôler les données récoltées par les différentes installations en temps réel. Les logiciels Power Monitoring Expert (PME)Power Scada Expert (PSE) et les services Facility Insights, analysent toutes les données du bâtiment et les rend disponibles à tout moment. Également, il est possible de consulter ces données de toutes les manières possibles. Chauffage, électricité, gaz, consommations individuelles, etc. peuvent être consultés sous forme de courbes pour afin d’optimiser. Le logiciel peut même proposer des optimisations automatiques en fonction des différentes données.

IMG_0326

Schneider Electric propose également des solutions pour connecter les espaces de bureaux, afin qu’elles puissent être directement réglées par les employés. Pour commencer, chaque employé sera doté d’un porte-badge connecté en RFID pour contrôler les allées et venues et savoir dans quelle pièce les employés vont le plus, afin de faire des economies d’espace. Ces données seront accessibles pour les managers d’infrastructures et par les employés, pour éviter les déplacements inutiles.

L’ensemble des objets connectés sont contrôlables depuis une application smartphone ou un logiciel, pour l’ensemble des employés. On retrouve donc des capteurs radio de température et d’hydrométrie, des capteurs radio de température, d’humidité et de CO2. À partir de l’application, il sera possible de connaître l’état de recharge des véhicules électriques, les places de parking disponibles, les salles de réunions disponibles et bien d’autres encore. Ces services de pilotage du confort sont destinés à augmenter la productivité, le bien-être des employés et optimiser les coûts énergétiques.

Suivant Précedent

IMG_0329

 

IMG_0330

 

IMG_0331

 

Suivant Précedent

On a également eu l’occasion de découvrir des solutions de logement bienveillant pour les personnes âgées. Une interface permet aux personnes ayant besoin d’assistance de garder des liens avec leurs proches, et un confort au niveau de la sécurité. Cette application aide également à rester en contact avec les auxiliaires de vie et les hôpitaux. Cette solution est également utile aux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes afin d’améliorer leurs performances.

IMG_0334

Schneider Electric développe également des bornes de recharges pour voiture électrique adaptée aux parkings intérieurs et à un usage intensif en ville. Les bornes EVLink City disposent d’une grande compatibilité (hybrides, électriques, etc…). L’utilisateur peut facilement utiliser les bornes grâce à une application dédiée et personnalisable. Au-delà d’être inscrit dans un processus de développement durable, les données récoltées permettent d’optimiser les coûts d’électricité pour le consommateur et informer les industriels du type de voitures électriques qui circulent dans les rues.

IMG_0325

Les solutions de Schneider Electric pour les smart grids

On parle de plus en plus de « principe de la poupée russe » avec dans un ordre décroissant : la smart city, le smart district, le smart building et la smart home. L’optimisation de l’efficacité énergétique dans un quartier entier est désormais d’usage, avec la création d’un nouveau métier baptisé « manager d’éco-quartier ». Le but premier est d’évaluer la consommation d’énergétique du quartier dans le but de la recycler et de la stocker pour faire des économies.

Pour cela, il faut un outil de pilotage réseau appelé Easergy T300 permettant la surveillance, la détection de défaut, la gestion du réseau BT et une connexion à distance modulaire. Toutes les données de cet appareil sont traitées et envoyées à un logiciel cockpit de supervision de quartier utilisé par le manager d’éco-quartier. Depuis ce logiciel, il peut contrôler la production locale de l’énergie, minimiser l’appel aux réseaux énergétiques et mieux échanger les ressources.

S’il y a un problème sur un capteur, il peut le réparer a distance en sachant exactement de quoi il s’agit, au lieu de faire venir les dépanneurs qui mettront du temps à trouver la panne, puis à la réparer. Dans un quartier, le bilan énergétique est divisé en trois parties : le périmètre tertiaire (ensemble de bâtiments de bureaux), le périmètre public (caméras, éclairages publics, voitures électriques) et le périmètre résidentiel (ensemble de maisons et petits immeubles)

Suivant Précedent

IMG_0340

 

IMG_0339

 

IMG_0336

 

Suivant Précedent

Le salon exposait également des centres de données. Ces installations imposantes regroupent des équipements constituant le système d’information de l’entreprise. Ci-dessous, on peut voir un centre de données intelligent. Infrastruxure dispose d’une architecture évolutive et modulaire qui intègre l’alimentation, le refroidissement périmétrique avec confinement de l’allée froide (soufflage par faux-plancher évitant le mélange air chaud/froid) et la gestion automatisée (rack/rangée/salle)

IMG_0338

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *