in , , , ,

Sigfox et Texas Instrument s’allient pour optimiser l’autonomie et la vitesse de la communication M2M

Sigfox et Texas Instruments

Sigfox, spécialisé dans la communication des objets connectés, et Texas Instruments, expert des composants électroniques de type semiconducteurs et circuits intégrés analogiques font front commun autour de l’Internet des Objets pour lancer des solutions M2M rapides et longue durée sur le marché. 

Une optimisation des réseaux de communication pour Sigfox

Pour Sigfox, le but de ce partenariat réside dans l’optimisation de ses solutions pour fournir une connexion à bas coût, longue portée et économe en énergie pour l’IoT, et surtout, accélérer le déploiement du réseau Sigfox en France et dans le monde. Pour cela, Sigfox a fait appel à Texas Instruments car l’industriel conçoit des émetteurs-récepteurs RF utilisant des fréquences inférieures à 1 GHZ. L’intérêt pour Sigfox : grâce à des capteurs sans fil peu coûteux et moins consommateurs en énergie que les noeuds cellulaires 3G, le spécialiste du M2M s’assure une compétitivité sur le marché de la communication des objets connectés. 

Ces solutions sont adaptées à tout type de capteurs destinés à rendre les villes plus intelligentes, mais également les zones agricoles. Sigfox mise sur ce partenariat pour doper les solutions de sa technologie UNB (Ultra Narrow Band), face à une concurrence mordante qui souhaite également s’accaparer le marché tel que Bouygues. La collaboration avec Texas Instruments pourrait optimiser le temps de fonctionnement autonome sans maintenance des capteurs Sigfox

Stuart Lodge, Vice-Président directeur des ventes mondiales chez SIGFOX a déclaré : « L’utilisation de notre technologie radio à bande ultra-étroite au sein des solutions TI est édifiante et sera un élément clé du déploiement rapide de notre réseau dans les principaux pays mondiaux »

La technologie Sigfox permet d’envoyer des milliards de messages par jour

UNB

Le réseau bidirectionnel propriétaire de SIGFOX, une entreprise originaire de Toulouse, permet actuellement de connecter les objets entre eux et s’appuie sur une technologie radio à bande ultra-étroite. Afin de garantir une autonomie optimisée et une rapidité d’usage, ce réseau ne peut émettre que de courts messages, mais en très grande quantité, et peut gérer plus d’un milliards de messages par jour.

Sigfox est aujourd’hui implanté aux Etats-Unis, à San Francisco, en Espagne (Madrid) et projette de conquérir de nombreux autres territoires d’ici la fin de l’année 2015.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.