Smart City Vs Ville Normale

Smart city vs ville normale : Quelles sont les différences entre elles ?

Au cours de ces dernières années, la smart city prend petit à petit le pas sur la ville normale, un projet d’infrastructure à la fois dans les grandes métropoles du monde.  Mais en quoi les deux diffèrent-elles ?

La ville intelligente a pour mission de promouvoir la croissance économique et d’améliorer la qualité de vie des populations. Ces villes ne constituent plus des scénarios futuristes imaginés par des penseurs créatifs. Au contraire, elles explorent de nouvelles façons d’intégrer les technologies intelligentes dans la vie quotidienne de leurs habitants. Cet article examine de près la différence entre la ville normale et cette smart city.

Smart city contre ville normale : les objets connectés

Par rapport à la ville normale, la smart city adopte la technologie d’une manière beaucoup plus large. Elle utilise des appareils IoT tels que des capteurs, des lampadaires et des compteurs connectés pour collecter et analyser des données. Les villes exploitent ensuite ces informations pour améliorer les infrastructures et les services publics.

Les lampadaires sont des exemples parfaits. Dans une ville normale, ces réverbères fonctionnent à un rythme régulier. Toutefois, dans une ville intelligente, il peut y avoir bien plus de paramètres à prendre en compte.

Un éclairage intelligent n’intègre pas seulement des éléments tels que des ampoules LED pour réduire la consommation d’énergie, mais il peut aussi être équipé de capteurs

Ces derniers pourraient évaluer toute une gamme de données, comme la présence ou non de personnes dans la rue, afin de réduire et intensifier l’éclairage si nécessaire.  Elles sont également capables de détecter des éléments que les autorités municipales souhaitent étudier, comme la qualité de l’air.

Smart city contre ville normale : des citoyens engagés

Dans une smart city, ce sont les citoyens qui créent la ville. Ils participent activement à sa conception et à son fonctionnement. Cela signifie que les villes connectées peuvent s’adapter aux besoins de leurs populations, se développer et évoluer en fonction des besoins de ces dernières. Cette différence est souvent négligée, pourtant la participation des citoyens reste essentielle dans n’importe quelle ville.

Récemment, la ville de Detroit a mis en place un projet de smart city en distribuant des kits aux adolescents pour qu’ils collectent leurs propres données. Notamment des informations sur le trafic des piétons, la qualité de l’air et la température, pour ensuite proposer des solutions. La même technologie sert également à évaluer l’intégrité des structures dans les zones urbaines du monde entier.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Aussi, le suivi des données peut aider les responsables des municipalités à concevoir des politiques plus efficaces sur le plan énergétique. Ce dernier contribue également à identifier les domaines qu’elles peuvent développer. Ce n’est pas tout, il peut les aider à comprendre concrètement la situation de leurs citoyens et à présenter des solutions plus efficaces.

Smart city contre ville normale : amélioration des transports

Le trafic est l’une des préoccupations majeures de plus en plus de municipalités. Les rues et les autoroutes bouchées entraînent non seulement des accidents, mais aussi des émissions excessives de CO2. Ainsi, dans une ville normale, il faut parfois attendre de nombreuses heures entre chaque bus. Ce processus de transport devient plus efficace et plus rentable au sein d’une smart city.

Grâce à une application adaptée au smartphone ou la présence d’un écran dans une station, il est possible de consulter à tout moment les heures d’arrivée des bus. Les trajets peuvent également être planifiés de manière optimale à l’aide de données sur le comportement de passagers réels.

Pour améliorer la fluidité du trafic, le concept des cyber villes met en place des dispositifs tels que des capteurs de trafic et des systèmes de parcmètres intelligents. Ces solutions orientent les véhicules afin de réduire la durée de conduite. Aussi, elles indiquent les places de stationnement disponibles dans le but d’améliorer l’expérience des conducteurs dans ce secteur.

Smart city contre ville normale : respect de l’environnement

Ce qui distingue la smart city de la ville normale, c’est qu’elle vise à rendre les zones urbaines plus respectueuses de l’environnement. Avec l’augmentation progressive du réchauffement climatique, de l’effet de serre et des déchets dans les rues, les villes intelligentes font un effort pour lutter contre ces phénomènes. 

Ces dernières se servent de l’IoT pour réduire leur empreinte carbone. En utilisant des lampadaires intelligents comme décrits précédemment, la ville de Barcelone a réduit sa consommation d’énergie de 30 %. Cette remise leur a permis d’économiser 37 millions de dollars chaque année.

Les villes connectées abritent des bâtiments à faible consommation d’énergie, des capteurs de qualité de l’air et des ressources énergétiques renouvelables offrant une alternative réduisant l’impact écologique. Cette technologie peut aussi analyser la consommation d’énergie dans toute la ville et fournir uniquement l’approvisionnement optimal nécessaire à chaque foyer.

Smart city contre ville normale : planification budgétaire optimale

La gestion des coûts constitue un sujet important pour les administrations municipales. En effet, il peut être difficile d’allouer des budgets pour couvrir tous les différents besoins d’une ville. Comme les technologies urbaines intelligentes privilégient l’efficacité, elles offrent de nombreuses possibilités de réduire les dépenses. En Californie, ces systèmes ont permis à une cité de réaliser une importante économie d’eau.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

En outre, les autorités locales peuvent identifier les problèmes réels qui doivent être résolus à l’aide de données. Cela signifie qu’au lieu de faire des hypothèses, elles peuvent prendre des décisions budgétaires basées sur les besoins réels. Certains outils permettent même de prévoir où se trouveront les zones qui auront le plus besoin d’aide à l’avenir.

Smart city contre ville normale : infrastructures dynamiques

Les routes, les ponts et les bâtiments vieillissants nécessitent souvent un investissement important en entretien tout au long de leur durée de vie. Le recours aux technologies intelligentes permet de procéder à une analyse prédictive. Ce procédé permet d’identifier les zones ayant besoin d’être réparées avant que les infrastructures présentent des défaillances.

Les capteurs intelligents peuvent fournir des données montrant les changements dans la structure, identifiant les fissures et les inclinaisons des ponts ou des bâtiments. Ensuite, ils envoient des messages pour informer le personnel de la nécessité d’une inspection et d’un entretien.

De plus, la smart city se distingue de la ville normale pour sa capacité à réagir efficacement aux changements des conditions environnementales. Leurs infrastructures bénéficient d’un meilleur entretien pour assurer leur durabilité. Ces améliorations comprennent l’adoption de détecteurs de mouvement capables de repérer les zones et les structures les plus sujettes aux tremblements de terre.

Smart city : pourquoi son adoption est-elle importante ?

De nombreuses raisons démontrent l’intérêt de la transformation d’une ville normale en smart city. 54 % de la population mondiale vit dans des zones urbaines. Ces chiffres devraient passer à 66 % d’ici 2050. 2,5 milliards de personnes supplémentaires vont s’ajouter à ces effectifs dans les trois prochaines décennies. Compte tenu de cette croissance démographique prévue, il est nécessaire de gérer la durabilité environnementale, sociale et économique des ressources.

Comme expliqué précédemment, les villes intelligentes offrent à leurs citoyens et aux autorités locales la possibilité de travailler ensemble. Cette approche leur permet de prendre des initiatives et d’utiliser des technologies avancées pour gérer les biens et les ressources dans un environnement urbain en pleine croissance.

Smart city : comment l’essor des villes intelligentes profite-t-il aux entreprises ?

Comparée à la ville normale, la smart city comprend généralement des bâtiments intelligents. Grâce à des dispositifs IoT qui optimisent l’éclairage, la température, et même la musique, ces immeubles rendent le lieu de travail beaucoup plus confortable pour les travailleurs. De plus, il faut savoir que les employés heureux sont plus productifs.

Stimuler l’innovation

Pour qu’une ville connectée reste durable et plus efficace, les systèmes utilisés pour mettre en œuvre ses objectifs doivent être constamment mis à jour. Avec une demande constante en nouvelles technologies, les sociétés deviennent ainsi le moteur de l’innovation. Ce phénomène crée des milliers d’emplois et d’opportunités commerciales.

Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud

Système économique intelligent

La création de nouvelles technologies pour soutenir les villes intelligentes se révèle être un véritable catalyseur de l’économie. Les entreprises peuvent alors profiter des données collectées par la smart city pour mieux comprendre leur cible démographique afin de fournir un service plus précis.

Des systèmes de mobilité plus efficaces

La mise à jour des infrastructures constitue un élément essentiel de la démarche d’une cyber ville vers l’efficacité et la durabilité. L’optimisation des déplacements grâce à des feux de circulation intelligents ou même l’utilisation de voitures autonomes limite les retards des salariés. Ces derniers peuvent se déplacer beaucoup plus facilement, en perdant moins de temps dans la circulation.

Smart city : les exigences de sécurité

Par rapport à la ville normale, la smart city permet d’améliorer la sécurité de ses citoyens grâce à des systèmes de surveillance connectés et aux routes intelligentes. Mais qu’en est-il de la protection des villes intelligentes elles-mêmes ?

Les villes connectées nécessitent une protection contre les cyberattaques, le piratage et le vol de données, tout en garantissant l’exactitude des données communiquées. Afin de gérer leur sécurité, ces villes requièrent la mise en place de mesures. Par exemple, le verrouillage des données, la gestion de l’authentification et les solutions d’identification. 

Par conséquent, les autorités, les entreprises du secteur privé et les développeurs de logiciels doivent coopérer pour fournir des solutions de sécurité à la fois efficaces et innovantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *