smart-industries photo

Smart-Industries 2016 au cœur de l’Industrie du Futur

La deuxième édition de Smart-Industries se déroulera du 6 au 9 décembre prochain au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte. Au programme, l’industrie du futur et ses innovations.

Tous les acteurs économiques ont désormais pris conscience qu’il faut s’engager en faveur de l’industrie française pour stimuler notre vitalité économique et retrouver notre leadership, s’attaquer à la baisse de la part de l’industrie dans notre PIB, aider nos entreprises industrielles et, particulièrement les PME, à regagner de la compétitivité, de la profitabilité, de la capacité à investir et à innover.

Pour concrétiser cette volonté, en 2015, les syndicats, centres techniques, fédération, etc. se sont réunis au sein de l’Alliance Industrie du Futur afin de porter au plus haut la volonté des Pouvoirs Publics de relancer l’industrie en France. C’est avec le soutien de l’Alliance, et le parrainage de la présidence de la République que se tiendra la deuxième édition de Smart-Industries qui se déroulera du 6 au 9 décembre 2016 au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte.

Découvrez notre lead marketplace I.T

Un salon qui prend de l’envergure

smart-industries logo

L’offre de services et de produits sera plus importante, la surface globale ayant doublé par rapport à 2015, les stands grossissent, sans devenir ostentatoires. Difficile de citer tous les exposants, mais les visiteurs retrouveront Abb, B&R, SAP, Siemens, Autodesk, Schneider Electric, Sick, Spring, Staubli, IFM, SEW, Beckhoff, Actemium, Phoenix Contact, Adept, Codra, Sysaxes, Festo, IGE + XAO, Lenze, Kuka, Pilz, Rockwell, Keb, Wago, Yaskawa, Zeiss, et bien d’autres. En bref, les principales composantes de l’Industrie 4.0 seront présentes.

A ces piliers, il faut rajouter les leaders dans le domaine de l’IoT ou de la Simulation. De quoi compléter la partie purement numérique de cet événement d’envergure. Les startups, toujours plus présentes, formeront une sorte d’autoroute centrale. Certaines régions viendront même en force en regroupant certaines de leurs pépites.

Connect+Event : les solutions connectées pour les professionnels

Smart-Industries sera accompagnée de l’événement Connect+Event dédié aux solutions d’identifications innovantes et aux Objets Connectés. Il s’agit en réalité de l’International RFID Congress, organisé par le CNRFID, qui devient Connect+ Event. L’événement professionnel rassemble les solutions capables de connecter les objets à large échelle par les technologies de télécommunications (RFID, NFC, Bluetooth, Sigfox, LoRa, etc.).

Par ailleurs, Connect+ Event est situé au cœur de Smart Industries 2016. Un bon moyen de découvrir comment les Objets connectés s’intègrent dans les processus industriels pour révolutionner les applications ! Parmi les premiers inscrits, on peut déjà citer Nexess, Neopost Shipping, IER, Editag, Axem, Etik Ouest, ST, Paragon, et HID.

Espace Simulation

Enfin, dernier espace au programme de cette édition 2016, la Simulation au service de l’Industrie. Cette zone sera animée avec le soutien de l’Association Teratec, association créée en 2005 et le pôle européen de compétence en HPC, et en cohérence avec le programme Simséo qui a pour mission de diffuser l’usage de la simulation au sein des petites et moyennes entreprises à l’échelle nationale.
Cette simulation au service de l’industrie est un moyen d’accélérer les phases de conception et de fabrication. Elle répond à des questions concrètes :  Comment l’utiliser dans son entreprise. Pourquoi développer avec des outils numériques ?

Cet espace accompagnera les industriels dans leur utilisation de la simulation numérique avancée et du calcul intensif. Ils découvriront les enjeux et usages de la simulation numérique.

Les conférences

smart-industries conference

Pour mieux comprendre l’Industrie du Futur, le format de la première édition de Smart-Industries a été amplifié. Le programme de conférence se veut plus complet. Les échanges destinés à un public souhaitant une approche technique, une réponse organisationnelle ou une vision terrain sont privilégiés. Comme en 2015, ce sont essentiellement des industriels qui s’exprimeront. Le programme en cours de finalisation est donc à valider directement sur le site de Smart-Industries (un pré-enregistrement sera mis en place sur le site).

Convergence Industrie du Futur

francois smart-industries

Voulu par les Pouvoirs Publics, Smart-Industries se tiendra en parallèle avec le Midest, le salon de référence de la sous-traitance. Le tout formera « Convergence Industrie du Futur » qui, en sus des deux événements cités, intégrera un espace regroupant le savoir-faire à la française avec de grands donneurs d’ordres, et  les institutionnels. C’est l’ensemble de l’écosystème Industrie du Futur qui sera représenté. Ces Trois espaces distincts qui « convergeront » pour donner une vision de l’Industrie du Futur, comme jamais elle n’a été montrée.

« Nous voulons rassembler au-delà même de la France, et notamment avec nos amis allemands. C’est ainsi que nous avons voulu lancer la campagne « Créative Industry » lors de la Foire de Hanovre. […] »Nous voulons aussi que le salon Industrie du Futur qui aura lieu en Décembre prochain réunisse tous les acteurs concernés, et l‘Allemagne sera l’invitée d’honneur. […]Nous voulons également travailler en complémentarité avec la plateforme allemande Industrie 4.0, nous considérons que pour l’Europe, la relation entre la France et l’Allemagne est essentielle. « – François Hollande lors de l’anniversaire de la Nouvelle France Industrielle.

L’autoroute de Startup à Smart-Industries

N’oublions pas les Startups qui seront à l’honneur sur Smart-Industries, des entreprises innovantes qui seront disposées transversalement formant une sorte d’autoroute des Start-up traversant le salon. Parmi elles :

  • Usitab propose aux industriels un diagnostic, du conseil, de la formation et un catalogue d’applications sur tablettes numérique
  • Tellmeplus se recentre vers un business modèle en BtoB avec le développement d’une plateforme d’analyse prédictive et prescriptive Predictive Objects.
  • Teeptrak , ses solutions permettent de suivre en temps réel les déviations de performance et de construire des plans d’actions ciblés pour s’améliorer. Le logiciel peut identifier et mesurer les pertes/gaspillages, soit incorporé dans un programme Lean, soit utilisé comme solution autonome.
  • Qualisteo s’est spécialisée dans la mesure et de l’interprétation des consommations énergétiques. La représentation de l’énergie change, les comportements aussi.
  • Optimistik accompagne les entreprises tout au long d’un projet de Data Analytics. La structuration des données est une étape clé pour faciliter le travail d’exploration et d’analyse des données.
  • LE&CO souhaite remplacer les tableurs Excel par un progiciel à la carte. Les solutions proposées permettent aux entreprises de construire leur progiciel sur mesure à partir d’un catalogue de modules personnalisables et d’intégrer les spécificités de leur métier.
  • Exakom commercialise un progiciel de reporting de dernière génération dédié à l’automation qui agrège et transforme l’ensemble des données du terrain en information valorisées.
  • Artefacto fonde son cœur de métier dans la conception et la production d’outils de communication 3D. Elle a mis au point un système permettant de visualiser sur site un bâtiment encore en projet.
  • Allianzes propose une solution web et mobile en SaaS pour créer, gérer, partager et analyser les modes opératoires, procédures de maintenance, procédures internes, supports SAV…

Article proposé par Smart-Industries

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *