canalys demande montres connectées

Smartwatches et bracelets connectés : la demande explose selon Canalys

La demande pour les montres et bracelets connectés est en pleine explosion, selon une étude publiée par Canalys. Néanmoins, les cartes sont redistribuées et les vendeurs chinois tels que Huawei et Xiaomi prennent le pas sur l’Américain Fitbit…

Voilà maintenant cinq ans qu’Apple a lancé sa première montre connectée Watch. En se lançant sur ce marché, la Pomme a amorcé la démocratisation de l’internet des objets.

Selon une étude récemment publiée par Canalys, la demande pour les montres et bracelets connectés continue à croître au fil des années. Au troisième trimestre 2019, le nombre de ventes aurait augmenté de 65% par rapport à la même période l’année précédente. Un record de 45,5 millions d’unités vendues a ainsi été atteint.


Profitez de 2 To à vie de stockage en ligne avec pCloud


Apple domine largement le marché des montres connectées aussi appelées smartwatches. L’Apple Watch 5, lancée en septembre 2019, rencontre un franc succès malgré un faible nombre de nouveautés. Cette nouvelle version représente 60% des ventes pour le trimestre, et permet à la firme californienne d’enregistrer sa plus haute croissance depuis deux ans sur le créneau des montres connectées.

Selon Canalys, Apple est d’ailleurs actuellement le seul vendeur capable d’écouler de larges volumes d’appareils tarifés à un prix haut de gamme. Rappelons en effet que la Watch 5 est proposée à partir de 449 euros.

En revanche, d’autres acteurs parviennent à tirer leur épingle du jeu dans le domaine des bracelets connectés. Ainsi, le Chinois Xiaomi est parvenu à augmenter ses ventes de 74% en un an pour un total de 12,2 millions d’unités vendues.

Cette croissance fulgurante est en grande partie liée au succès du Mi Band 4, proposé pour 40 dollars. Désormais, Xiaomi accapare à lui seul 27% du marché des montres et des bracelets connectés dans sa globalité. L’Asiatique surpasse donc Apple qui représente 15% de parts. L’autre géant chinois, Huawei, rencontre aussi succès grandissant.

Smartwatches et bracelets connectés : Fitbit perd du terrain au profit des géants chinois

étude canalys

En revanche, l’essor des bracelets asiatiques bon marché cause du tort à Fitbit. Alors qu’elle dominait jadis le marché des bracelets connectés, l’entreprise américaine est la seule du top 5 des vendeurs à ne pas avoir augmenté ses ventes au cours de l’année qui s’achève. Au troisième trimestre 2019, Fitbit ne détient plus que 8% du marché des bracelets connectés…

C’est la raison pour laquelle Fitbit cherche à présent désespérément à s’étendre au-delà du marché des bracelets connectés. Son objectif est notamment de séduire les utilisateurs de montres connectées.

Pour l’heure, sa smartwatch Versa 2 lancée en septembre 2019 ne lui a pas permis de reprendre la croissance. Cependant, elle lui a permis d’amortir sa chute face à la concurrence.

Rappelons que Fitbit a été acquise par Google en novembre 2019 pour la somme de 2,1 milliards de dollars. Grâce à ce rachat, Google compte concurrencer Apple sur le marché des montres connectées. Pour y parvenir, toutefois, le géant de Mountain View devra trouver la stratégie adéquate pour remonter la pente…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *