Accueil > Business > Multimédia > Le fabricant d’enceintes Sonos prépare son introduction en bourse
sonos bourse

Le fabricant d’enceintes Sonos prépare son introduction en bourse

Sonos a officiellement déposé son dossier auprès de la SEC vendredi 6 juillet 2018. Après avoir vendu 19 millions d’enceintes connectées, le fabricant prépare une introduction en bourse.

Sonos, le fabricant d’enceintes connectées, a officiellement déposé son dossier auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), l’organisme en charge de la validation des introductions en bourse. Logiquement, la firme prévoit son entrée au NASDAQ.

Le Wall Street Journal avait révélé la volonté de la célèbre marque en avril dernier. Renseigné par des sources anonymes, le média américain avait découvert que Sonos préparait une IPO pour le mois de juin ou juillet 2018. Selon les dires des informateurs, l’entreprise espérait atteindre une valorisation comprise entre 2,5 et 3 milliards de dollars.

Une année 2017 fructueuse pour le fabricant d’enceintes connectées

Dans le dossier disponible publiquement depuis le vendredi 6 juillet, on apprend que le groupe fondé en 2002 a vendu plus de 19 millions d’enceintes connectées auprès de 6,9 millions de foyers dans le monde en date du 31 mars 2018. L’entreprise californienne compte vendre 4,6 millions d’unités lors de cette année fiscale.

Sonos dévoile également ses résultats financiers. Durant l’année fiscale 2017, la société a généré 992,5 millions de dollars, soit une augmentation de 10 % par rapport à 2016. Au 31 mars 2018, elle a réalisé 655,7 millions de dollars de chiffre d’affaires en six mois. Le fabricant se vante d’une augmentation de 18 % de ses revenues en comparaison avec le semestre précédent.

Sonos craint les décisions de l’administration Trump

Néanmoins, Sonos subit des pertes importantes. En 2017, elle déclare une perte nette de 14,2 millions de dollars. En 2016 ce chiffre atteignait 38,2 millions de dollars. Son déficit cumulé atteint 174,9 millions de dollars au 31 mars 2018.

L’entrée en bourse pourrait faciliter un retour à l’équilibre. D’après le Financial Times, le fabricant d’enceintes connectées espère lever 100 millions de dollars lors de cette opération. Il souhaite également séduire davantage de consommateurs avec “des produits innovants” incluant notamment l’assistant vocal Amazon Alexa.

Cependant, une ombre plane sur l’activité de Sonos : les décisions de l’administration Trump. L’entreprise réalise 55 % de son chiffre d’affaires en dehors des États-Unis. Elle craint les conséquences de la guerre commerciale entre son pays et la Chine. “Si des tarifs significatifs ou d’autres restrictions sont imposés aux importations chinoises ou toutes autres contre mesures connexes sont prises par la Chine, nos revenus et nos résultats d’exploitation pourraient subir un préjudice important”, peut-on lire dans le dossier fourni à la SEC.

Cahier des tendances « RETAIL CONNECTE »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend