Accueil > Business > Sony cherche à développer ses technologies en Europe
sony technologies europe

Sony cherche à développer ses technologies en Europe

Sony veut renforcer les rangs de son équipe dédiés à l’Internet des Objets en Europe en direction des entreprises.

Alors que Sony a fait forte impression avec sa gamme de produit domotique au Mobile World Congress de Barcelone, notamment avec le projecteur tactile connecté, Sony Projector, la firme se rend compte de ses faiblesses. L’unité installée au Japon compte entre 20 et 30 personnes, c’est peu pour un mastodonte de l’industrie du divertissement.

En face Samsung, grand concurrent devant l’éternel, met en avant des télévisions connectées, un smart hub pour la maison connectée. Bref  il déploie l’artillerie lourde pour attirer les clients vers les objets connectés.

Selon le site américain CNBC, le constructeur japonais a compris son erreur. Il renforcerait sa présence en Europe d’après les dires de Hiroki Totoki, le responsable exécutif de la branche mobile de Sony. L’unité en question serait de la même taille qu’au Japon dans un premier temps, puis s’étendrait par la suite.

Cette ruée vers l’IoT ne vise pas uniquement les produits de la maison connectée. L’unité japonaise a déjà obtenu un contrat avec la société de robotique ZMP pour concevoir des drones et un système de conduite autonome. Sony apporterait son expertise dans les caméras embarquées par ces machines.

Une stratégie commerciale adaptée à l’IoT ?

sony projector concept technologie

Étrangement, le géant nippon ne se concentre pas sur la vente aux particuliers, comme il le fait déjà avec ses enceintes, ses écouteurs et ses montres connectées. La cible visée par Totoki, le B2B et le B2B2C. 

Cette approche montre bien un certain tâtonnement dans ce secteur disruptif et très nouveau. Il faut d’abord développer les technologies avant d’envisager la production à grande échelle. Bien que présent sur le marché des wearables, la firme peine à concurrencer Fitbit, Xiaomi et Samsung, les champions sur le marché. Pour Hiroki Totoki, la stratégie de vente en direction des entreprises est bonne, c’est selon lui « le marché le plus porteur pour ce type de technologies ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend