idc stockage iot

Repenser les stratégies de stockage à long terme face à la croissance de l’IoT selon IDC

L’Internet des objets (IoT) trouve son chemin dans diverses industries et applications. Les données générées à partir de ces appareils créent de nouvelles opportunités pour améliorer les résultats commerciaux. La gestion de ces données est essentielle pour fournir des informations organisationnelles. En outre, le choix de la solution de stockage appropriée à long et à court terme de ces données est vital.

La gestion et l’archivage des données comme facteur de succès essentiel

IDC (International Data Corporation) Asie/Pacifique a publié un rapport intitulé Business Models for the Long-Term Storage of Internet of Things Use Case Data. Ce document détaille comment les données générées se sont développées sur une multitude d’appareils IoT déployés dans divers secteurs verticaux et comment leurs cas d’utilisation respectifs peuvent être gérés et archivés.

Alors que l’IoT devient un terme acceptable dans divers domaines d’application, la gestion et l’archivage des données générées à partir des appareils connectés sont un facteur de succès essentiel pour les industries.

Découvrez notre lead marketplace I.T

Il est donc essentiel de mettre en œuvre des politiques de sécurité et de gouvernance autour du stockage. Il faut également se pencher sur le niveau de compression et les délais de stockage. Selon le rapport, cette gestion doit aussi tenir compte de la criticité des données pour l’application/le cas d’utilisation, la redondance et la granularité des informations générées à partir des appareils connectés.

55,9 milliards d’appareils connectés dans le monde d’ici 2025

IDC prévoit que d’ici 2025, il y aura 55,9 milliards d’appareils connectés dans le monde, dont 75% seront connectés à une plateforme IoT. Les données générées par les appareils IoT connectés seront de 79,4 Zb (Zettabit) d’ici 2025, contre 13,6 Zb en 2019. La plupart proviennent de la sécurité et de la vidéosurveillance, mais aussi les applications IoT industrielles.

Sur la base des actifs de différents cas d’utilisation de l’IoT, IDC a conçu un modèle qui prend en compte le niveau de redondance et le besoin de stockage à court ou à long terme. Il est prévu que les besoins de stockage permanent pour les données vidéo 4K atteindront 26 680 exaoctets sur les actifs connectés en Asie/Pacifique d’ici 2025, avec un taux de croissance annuel composé sur 5 ans de 23,2%.

Autres points saillants du rapport

Le domaine d’application, le type d’actif, les cas d’utilisation et le niveau/fréquence d’accès et la redondance des données sont des domaines de considération clés pour sélectionner la solution de stockage appropriée pour le stockage à long et à court terme des données.

Alors que les aspects techniques se traduisent par des exigences de stockage adéquates, le rapport met également l’accent sur la manière dont les politiques de gouvernance, de risque et de conformité sont mises en œuvre dans ces solutions de stockage pour le stockage à long terme des données.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *