smart city dépenses idc

Smart City : IDC prédit une hausse de 20% des investissements en 2020

Les investissements dans les initiatives Smart City vont exploser en 2020, avec une hausse des dépenses à hauteur de 20%. C’est ce que prédisent les experts de IDC…

Devenir une  » Smart City  » : telle est désormais la priorité de nombreuses grandes villes à travers le monde. Profiter de ce statut leur permettra d’attirer des professionnels talentueux venus du monde entier et des investissements étrangers, tout en aidant les entreprises locales à se développer. Et pour y parvenir, elles n’hésitent pas à investir des sommes de plus en plus colossales.

Installez le VPN le plus RAPIDE de la planète !
Pour 3,11€ par mois seulement

Selon les prédictions de IDC, le montant total des dépenses dans les initiatives Smart Cities à l’échelle mondiale devrait atteindre 124 milliards de dollars en 2020. Ceci représente une hausse massive de 18,9% par rapport à 2019.

Par ailleurs, les analystes de la firme notent que le top 100 des Smart Cities représentent à elles seules 29% des dépenses totales effectuées en 2019. Sur le court terme, la croissance devrait se poursuivre à un rythme soutenu parmi les principaux investisseurs. Toutefois, le marché est dispersé entre des villes de taille petite ou moyenne investissant dans des projets de moindre envergure.

IDC révèle également que Singapour est la ville qui dépense le plus d’argent dans les initiatives Smart City, devant Tokyo, New York et Londres. Ces quatre villes devraient dépenser plus d’un milliard de dollars chacune dans les initiatives Smart City.

Si l’on compare le montant des dépenses entre les différents continents et régions, on s’aperçoit que les États-Unis, l’Europe de l’Ouest et la Chine représenteront plus de 70% des dépenses en Smart City en 2020. L’Amérique Latine et le Japon, quant à elles, connaîtront le plus fort taux de croissance.

idc smart city

Néanmoins, parmi plus de 200 villes passées en revue par IDC, moins de 80 investissent pour l’instant plus de 100 millions de dollars par an. Pour les fournisseurs de solutions, les villes dépensant moins d’un million de dollars par an représentent 70% des opportunités.

Ainsi, selon Serena Da Rold d’IDC, les fournisseurs de solutions ayant acquis de l’expérience à travers de larges projets pourront l’exploiter pour aider les petites et moyennes villes. Il s’agit d’une opportunité à saisir.

Smart City : IDC révèle quels cas d’usage reçoivent le plus d’investissements

Dans son Worlwide Smart Cities Spending Guide, IDC s’intéresse aussi aux objets des dépenses effectuées par les développeurs Smart City en 2019. On apprend ainsi que les cas d’usage liés à l’infrastructure et à l’énergie résiliente représentent un tiers des investissements.

La sécurité publique data-driven et le transport intelligent accaparent de leur côté 18% et 14% des dépenses, respectivement. Les réseaux d’énergie intelligents restent le cas d’usage attirant la plus grande part d’investissements, mais leur importance va diminuer au fil du temps à mesure que le marché murit et que d’autres cas d’usage gagnent en popularité.

Actuellement, plus de la moitié des opportunités sont représentées par cinq cas d’usage combinés : les réseaux d’énergie, la surveillance visuelle, le transport public, la gestion du trafic et le back-office connecté.

Dans le futur, toutefois, IDC s’attend à voir les investissements croitre à grande vitesse pour certains cas d’usage. C’est le cas de la connectivité V2X ( » vehicle-to-everything « ), des jumeaux numériques, et des wearables destinés aux forces de l’ordre…

https://www.youtube.com/watch?v=zcJ9yjtLh8Y&t=19s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *